Setec

Société d'ingénierie et de conseils dans les domaines du BTP, des transports, de l'industrie, des télécoms et de l'informatique.

SETEC

A la une
Maldives : setec remporte un nouveau contrat pour la maîtrise d'œuvre de l'aéroport international de Malé
Février 2017
Le groupe setec consolide ses positions dans l'aéroportuaire et à l'international, avec le gain de la maîtrise d'œuvre globale du nouveau terminal de l'aéroport international Ibrahim Nasir de Malé, aux Maldives.
La construction de ce terminal atypique de 80 000 m2, extensible à 100 000 m2 a été confiée au Groupe Saudi Binladin (SBG).

Situé sur l'île d'Hulhule qui lui est entièrement dédiée, l'aéroport de Malé accueille aussi de nombreux bateaux de transfert, ainsi qu'un terminal dédié aux hydravions.
Mi-marina, mi-aéroport, avec ses nombreuses interfaces air-mer, le nouveau terminal associe ainsi une expertise pointue non seulement aéroportuaire, mais également géotechnique ou encore maritime.
Le nouveau terminal d'une superficie à terme de 102 000 m2, aura une capacité de 7,3 millions de passagers par an et traitera jusqu'à 1741 départs / arrivées en heure de pointe. Il sera équipé de 6 postes avions au contact, extensible à 9, dont un poste pouvant accueillir l'A380.

La multidisciplinarité des équipes setec, les optimisations fonctionnelles et de coût qu'elles ont proposées ainsi que leur capacité à concevoir intégralement en maquette BIM, ont convaincu le constructeur SBG ainsi que les autorités aéroportuaires des Maldives de sélectionner setec.
Sur ce projet setec collabore avec plusieurs sous-traitants, le cabinet d'architecture 1pax et le Groupe Archetype pour le final design.
Maldives : setec remporte un nouveau contrat pour la maîtrise d\\\
Un nouvel outil de prédiction SETEC
Février 2017
Innovation
setec crée un outil permettant de simuler et prédire les bénéfices pour l'exploitation d'un système de régulation automatique des trains (ATS) sur une ligne ferroviaire saturée

Les équipes setec ont développé un logiciel innovant permettant de mesurer l'impact en termes de qualité de service que représenterait l'introduction de systèmes de type ATO (pilotage automatique) ou ATS (régulation automatisée des circulations) sur une ligne existante proche de la saturation. L'outil et la démarche développés utilisent une approche statistique innovante. Explications.

Les lignes ferroviaires urbaines et suburbaines sont de plus en plus saturées. Mesurer l'impact en termes de qualité de service que représenterait l'introduction de systèmes de type ATO (pilotage automatique) et ATS (supervision et régulation automatique des circulations) sur une ligne existante proche de la saturation, présente donc un intérêt non négligeable.

Une méthodologie innovante

Le principe de l'outil de simulation macroscopique dynamique consiste à jouer à de multiples reprises un scénario statistique reposant sur des données d'entrée aléatoires générées sur la base des relevés réels d'exploitation.

Les phénomènes pris en compte sont les suivants :
▪ La simulation intègre un modèle de flux passagers pris en compte pour le calcul des temps de stationnement. Ceci permet de prendre en compte les effets d'accumulation de rames : lorsqu'un train est en retard, plus de passagers sont présents sur le quai, ce qui augmente les temps d'échanges, amplifiant ainsi le retard du train (effet « boule de neige »). Cette modélisation paraît essentielle pour mettre en évidence les bénéfices d'une régulation automatique.
▪ Les perturbations entre trains sont prises en compte. Les intervalles minimaux issus des simulations de temps de parcours type sont intégrés interstation par interstation, afin de modéliser les perturbations entre trains au niveau des stations, ainsi que les conflits aux convergences.
▪ La variation des comportements conducteurs est également prise en compte.
▪ La simulation intègre un modèle de régulation, retranscrit comme une fonction prenant en entrée tous les horaires connus des trains (horaire réel et différence par rapport à l'horaire théorique) à un instant donné et agissant sur le temps de stationnement et le temps de parcours des trains selon les algorithmes d'ATS implémentés.

Un véritable outil d'aide à la décision pour les maîtres d'ouvrage

Les résultats de l'étude permettent de démontrer les bénéfices de la mise en place d'un système automatisé, en fonction du système choisi.
Les résultats ont permis de discriminer l'apport en termes de qualité de service de l'introduction d'un ATO et d'un ATS prenant en compte le type de signalisation implémenté (block BAL traditionnel ou CBTC).
Cette simulation peut être déployée sur tout réseau où des statistiques fiables sur les indicateurs de service existent (cas des réseaux existants matures).
La quantification de l'action d'un ATO et d'un ATS, mise en regard de ses coûts d'implémentation, permet de fournir des éléments d'aide à la décision des maitres d'ouvrage pour leurs investissements.

Un nouvel outil de prédiction SETEC
CYBER-SECURITE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS ET VITAUX : LA REPONSE SETEC
Février 2017
A l'heure de la révolution numérique, des services ou bâtiments connectés et du cloud computing, la cyber-sécurité représente désormais un enjeu de taille pour toutes les entreprises.
Les attaques informatiques de haut niveau sont devenues une menace pour les intérêts fondamentaux d'un pays, pouvant remettre en cause la résilience de ses infrastructures, la pérennité des services publics et plus globalement son activité économique.

De nouvelles contraintes légales pour de nombreux clients de setec
Face à un tel risque, l'Etat Français a mis en place un cadre légal permettant de réduire les risques sur les activités d'importance vitale.
Le dispositif comprend notamment la définition des Opérateurs d'Intérêt Vitaux (OIV) dans différents secteurs qui sont au cœur des métiers de setec : Etatique, Energie, Transport, Gestion de l'eau, Industrie, Défense,...
Dans le cadre de la Loi de Programmation Militaire (LPM), les premiers décrets sont parus mi-2016 pour obliger les OIV à atteindre un niveau de sécurité satisfaisant sur leurs Systèmes d'Information Vitaux. Cette loi sera étendue en 2018 au niveau européen. Elle s'appliquera aux opérateurs fournissant des services essentiels.
En dehors de ce cadre légal la tendance globale consiste à renforcer la sécurité des systèmes d'Information industriels et des systèmes de pilotage/contrôle d'infrastructure, dans tous les domaines, et notamment le Bâtiment et les Transports.
Les industriels et responsables d'infrastructures, notamment les OIV, s'organisent en fonction de cette nouvelle donne.
Que ce soit pour les systèmes d'information vitaux existants ou pour les nouveaux projets, le volet sécurité est désormais incontournable.

Une offre spécifique setec pour répondre à ces nouveaux enjeux
De façon générale, pour répondre aux nouveaux besoins des acteurs économiques en matière de sécurité des systèmes d'information, un certain nombre de compétences sont nécessaires, non seulement en matière de systèmes d'informations vitaux (transport, gestion de l'eau, bâtiment, ...), mais aussi dans les domaines de la cyber-sécurité et du pilotage de projet d'infrastructure IT.
Or, les équipes setec disposent de toutes les compétences à la fois en matière de cyber-sécurité et de pilotage de projets IT, mais aussi dans le domaine des bâtiments connectés et dans tous les domaines sensibles (transport, énergie, gestion de l'eau...).
Présenté par Rémi Crozet et Rémi Bouju lors du premier concours d'innovation setec, le projet Cyberdéfense, concernant la cyber-sécurité des équipements industriels et vitaux a donc été retenu pour être développé au sein du groupe setec.
CYBER-SECURITE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS ET VITAUX : LA REPONSE SETEC
SETEC SIGNE UN CONTRAT POUR MODERNISER 180KM DE CATENAIRES SUR LA
Février 2017
Le 2 février dernier, Patrick Jeantet, Président de SNCF Réseau, et Antoine Metzger, Président de NGE et du Conseil Stratégique de TSO Caténaires, mandataire du groupement RC² (TSO Caténaires, setec Ferroviaire, Mobility, ETF ) ont signé un contrat de régénération des caténaires de la ligne C, de Paris à Brétigny. Le marché s'élève à 277 millions d'euros sur 8 ans, une durée qui s'explique par des périodes de travaux limitées à la nuit afin de ne pas perturber la circulation ferroviaire. C'est la première fois que SNCF confie en conception-réalisation une opération de cette ampleur sur le réseau exploité, de surcroît sur un RER francilien. Durant l'offre consistant à produire les études AVP, les équipes de Setec ferroviaire et les membres des 3 entreprises du groupement ont travaillé ensemble sur un plateau commun afin de trouver les innovations et les méthodes permettant de relever ces défis. Une vraie réussite d'intégration de l'ingénierie setec avec les constructeurs : « C'est la cohérence de votre offre et la confiance envers vos équipes qui ont permis à votre groupement de gagner » selon le Directeur d'Opération SNCF Réseau.

Sur la photo, de gauche à droite : Didier BENSE, Directeur Général de SNCF Réseau Île-de-France - Michel KAHAN, Président de setec - Philippe PETER, Président de Mobility Way - Antoine METZGER, Président du Directoire de NGE, Représentant du Groupement RC² - Patrick JEANTET Président Délégué du Directoire de SNCF, Président de SNCF Réseau - Jean-Noel VELLY, Président d'ETF - Jean BERNADET, Président de TSO Caténaires

SETEC SIGNE UN CONTRAT POUR MODERNISER 180KM DE CATENAIRES SUR LA
Premier concours d'innovation SETEC : les résultats
Décembre 2016
Lancé en septembre dernier, le concours d'innovation SETEC vient de livrer ses résultats. Quinze dossiers ont été reçus, tous de très bonne facture et soutenus par des équipes motivées. Dix ont été retenus pour une audition qui s'est déroulée devant un jury composé de la direction générale du Groupe et de représentants de nos partenaires de l'incubateur Boucicaut, du NUMA, de l'IoT Valley et du conseil en innovation MakeSense.
Comme dans tout concours, il y a des "gagnants" qui seront accompagnés par setec et tous les autres dont l'idée, bien loin de démériter, doit être approfondie pour pouvoir être développée.

Nous avons retenu les lauréats suivants :

**Prix du Go-To-Business**
CyberDéfense, la cybersécurité des équipements industriels et vitaux
Rémi Crozet et Rémi Bouju (setec IS)

**Prix de la Vision d'Avenir **
Des Robots sur Nos Chantiers, pour l'ingénierie de la construction robotisée
Aymeric Perret du Cray et Audrey Zonco (setec tpi)

**Prix du développement numérique**
StatEx, extracteur et explorateur de données statistiques
Aric Wizenberg (setec international)

**Prix du développement stratégique **
Setec Maintenance Connectée, l'ingénierie de la maintenance
Charles-Eric Duperray, Sophie Benoist (setec ferroviaire), Francesco Cornacchioli (lerm)

**Prix du Service à la Communauté**
RadioPiezo, surveillance du niveau des nappes
Céline Truffier, Pascaline Ferret, Claude Noeuveglise, Jérôme Palayer (hydratec)

Chacune de ces équipes sera donc soutenue par la direction générale du Groupe pour développer son projet, le confronter au marché et aux clients potentiels, lui donner de la visibilité en interne et en externe.

Par ailleurs, le jury a décerné un prix spécial, pour la qualité de la présentation réalisée :

**Prix spécial de la Communication**
Plµme, opérateur des mobilités du quotidien en entreprise
Charlotte Allenet, Ali Saidi, Lucile Knez (setec ITS)
Premier concours d\
Laurence Dadillon reçoit l'insigne de Chevalier de la Légion d'Honneur pour son parcours dans le bâtiment
Décembre 2016
Le 29 novembre dernier, Jean-Paul Viguier, Architecte, a remis l'insigne de la Légion d'Honneur à Laurence Dadillon, Directeur technique chez setec.

« Si j'ai accepté de recevoir cette haute distinction de la nation qui reconnaît mon investissement professionnel et mon parcours de femme dans le bâtiment depuis 32 ans déjà, c'est que je me suis reconnue en définitive dans ses valeurs originelles et en particulier celle du sens de l'intérêt commun. J'ai essayé, tout au long de mon parcours professionnel, de toujours servir l'intérêt collectif plutôt que l'intérêt personnel.
C'est aussi un honneur qui est fait à toute notre profession, le bâtiment et l'ingénierie, (...) nos maîtres d'ouvrage sans qui rien ne serait possible, les architectes à qui j'ai déjà exprimé mon respect, les bureaux d'études, les économistes de la construction, les acousticiens, les bureaux de contrôle, les entreprises qui réalisent nos beaux projets, enfin les fournisseurs qui contribuent à faire progresser les techniques » a-t-elle déclaré lors de son discours.

Ingénieur diplômée de l'Université Technologique de Compiègne, puis à 36 ans de l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris, Laurence Dadillon a commencé sa carrière en 1984, dans une PME d'installation de chaufferies et réseaux urbains, avant de rejoindre une société d'ingénierie, Séchaud et Bossuyt, en tant qu'ingénieure spécialiste en génie climatique.
En 2002, Sfica la sollicite pour redynamiser son département Génie climatique, elle accepte ce nouveau challenge de manager. Elle rejoint setec en 2007 en tant que directrice du département génie climatique, puis directrice technique. Tout au long de son parcours, Laurence Dadillon a participé à de grands projets emblématiques au côté d'architectes renommés, tels que le Technocentre Renault à Guyancourt, la Tour D2 à la Défense ou encore le Palais de Justice à Paris.
En parallèle de son activité professionnelle, Laurence Dadillon a enseigné à l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, ainsi qu'à l'Ecole Supérieure des Travaux Publics.
En 2014, elle avait reçu le prix du Moniteur pour la femme ingénieur et méthode, avec une belle accroche pour qualifier son parcours : « L'aventure des grands projets ».
Laurence Dadillon reçoit l\\\
Quels bâtiments intelligents à l'ère du numérique ?
Novembre 2016
L'immobilier se trouve au cœur d'une révolution digitale. Les exploitants et utilisateurs disposent désormais d'une nouvelle génération de bâtiments plus efficaces énergétiquement, moins coûteux en exploitation, plus attractifs et adaptés aux nouveaux modes de travail. Nécessitant de déployer toute une panoplie de systèmes et de services s'appuyant sur de nouveaux réseaux informatiques, la conception de ces bâtiments intelligents repose sur de nouveaux acteurs pour ce type de projets: les Directions des Systèmes d'Information ou les Directions du Numérique, qui sont amenées à en intégrer la maitrise d'œuvre.
Jean-Pierre Aubert (Directeur général délégué de setec is) et Olivier Migeon (Directeur du Département Génie Electrique de setec bâtiment) nous livrent quelques explications.

Qu'entendez-vous par « bâtiment intelligent » ?
Cette notion n'est pas nouvelle, mais elle a évolué. Il y a une dizaine d'années, le bâtiment intelligent devait principalement être automatisé et capable de gérer de façon autonome des process tels que la climatisation ou l'éclairage. Ces bâtiments disposaient également d'une infrastructure de pré-câblage banalisée permettant la connexion des occupants aux réseaux VDI de l'entreprise. Toutefois, la majorité des systèmes liés au bâtiment (sécurité incendie, contrôle d'accès, gestion technique, vidéosurveillance) disposaient chacun de leur propre câblage et de leur propre protocole de communication.
La numérisation des systèmes bâtiments, la disposition d'une multitude de réseaux et de terminaux sans fil, l'explosion du cloud, l'avènement d'objets connectés très bon marché et très basse consommation ainsi que la prise de conscience environnementale ont transformé cette définition.
Ce sont aujourd'hui les nouvelles infrastructures de réseaux informatiques et les applications liées au big data qui vont permettre ces changements et répondre à ces besoins. Toutes les applications telles que la vidéo surveillance, le contrôle d'accès, la gestion énergétique, la gestion technique, sont aujourd'hui sur les réseaux informatiques. Des expérimentations sont en cours pour alimenter l'éclairage de nos bureaux par le réseau informatique.

A quels objectifs répondent ces nouveaux bâtiments intelligents ?
Les modes de travail ont beaucoup évolué : mobilité, collaboration, audio-visuel, flexibilité, convivialité, .... Les exigences et normes en matière de respect de l'environnement et de consommation énergétique, également. Les bâtiments et espaces de travail du futur doivent s'adapter pour répondre à ces deux besoins fondamentaux : le confort des utilisateurs et la performance énergétique.
Amélioration du confort, aide à la surveillance et à la sécurité, gestion de la consommation électrique ou amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments... Toutes les fonctions et services des bâtiments pourraient être gérés plus intelligemment grâce à l'utilisation de réseaux informatiques bien dimensionnés, évolutifs et adaptables pour les futures technologies, disposant d'une excellente disponibilité et d'un coût d'exploitation optimisé.
Pour quels services de confort ? Géolocalisation, suivi et adaptation de la qualité de l'air, de la température, de l'éclairage, connaissance temps réel de l'occupation des salles de réunion ou de la circulation des personnes.
Ils répondent également à des objectifs de performance énergétique. Les nouveaux outils de suivi de consommations en temps réels alertent les gestionnaires en cas de dérive et communiquent de nombreuses informations sur les performances du bâtiment.

Quels sont les nouveaux enjeux pour les DSI ?
Le Smart Building Institute définit le bâtiment connecté comme permettant de fournir des informations précises concernant la performance du bâtiment, de détecter les erreurs et les déficiences, d'intégrer des systèmes permettant le reporting en temps réel, d'intégrer des outils contribuant à la maîtrise des dépenses énergétiques. Les enjeux sont donc importants : ces bâtiments vont permettre de renforcer l'attractivité, le bien-être et l'efficacité des collaborateurs, de valoriser le patrimoine immobilité et d'en diminuer les coûts d'exploitation.
Les DSI peuvent et doivent apporter à leur Direction Immobilière leur maîtrise des nouvelles technologies, des architectures à déployer et des processus d'exploitation à mettre en œuvre. Les DSI doivent se placer au cœur de la conception des futurs bâtiments intelligents et connectés.

Quelles nouvelles technologies, quelles innovations, rendent possible la mise en œuvre de ces services ?
Nous assistons à l'émergence de nouveaux réseaux basse consommation, qui permettent de connecter à des coûts optimisés des centaines, des milliers de terminaux ou capteurs dans les bâtiments : futures normes Wifi low energy, Bluetooth Low Energy, Lifi (équivalent au réseau wifi mais via l'éclairage de son bureau ou de sa salle de réunion), ZigBee, réseaux 4G et 5G, Low Power Wide Area Network (comme Sigfox ou LoRa). En équipant les bâtiments de capteurs bon marché et sans fil, consommant très peu d'énergie ou alimentés via les réseaux informatiques, il est possible de récupérer des millions de données concernant les déplacements, l'éclairage, la température et à partir de ces données, de les traiter à distance sur des applications dans le cloud et d'optimiser ainsi les coûts d'exploitation et de valoriser son parc immobilier.
Le POE (Power Over Ethernet) est également en train d'évoluer pour permettre de fournir plus de puissance via sa prise informatique (15W, 30W, 60W, 90 W dans le futur).
Parmi les prochaines grandes innovations qui pourraient voir le jour, il y a l'arrivée de l'éclairage LED sans réseau électrique, directement connecté sur le réseau informatique. Phillips travaille avec Cisco en ce sens, un premier immeuble « pilote » a été présenté.

Comment tirer parti au mieux de ces innovations technologiques ? Comment mener ces projets ?
Nous avons vu que les enjeux autour des bâtiments intelligents sont importants en termes de valorisation du patrimoine immobilier, coût d'exploitation, attractivité, bien-être et efficacité pour les collaborateurs.
Nous constatons de plus en plus de points de convergence entre « Bâtiment » et IT (Support de communication identique : le réseau IP, Equipements de même nature : câble, sans fil, et équipements actifs, Mêmes enjeux de management : VLAN, sécurisation des données, QoS, virtualisation des serveurs).
Compte tenu de l'explosion potentielle du nombre de terminaux et équipements à connecter, de la multitude des solutions techniques disponibles et concurrentes, il est difficile pour les Directions Immobilières de travailler sans impliquer la DSI (expériences clients différentes).
Ainsi, des DSI clients font déjà fait appel à setec pour traiter des projets de vidéosurveillance ou pour concevoir une usine « intelligente et connectée ».
La DSI se positionne dans ce cas en maitrise d'œuvre: installation, maintenance et supervision des ressources mises en œuvre pour le compte de la DIM.
La DIM devient utilisateur de la DSI pour son propre périmètre d'intervention
Les DIM et DSI doivent coopérer en amont et collaborer ensemble, pour bien évaluer les besoins et leurs évolutions, concevoir les infrastructures et leur mode d'exploitation, définir les règles d'intervention et les règles d'exploitation.
Les « immeubles intelligents », et par extension les « villes intelligentes » sont assurément un domaine où Bâtiment et Informatique vont de plus en plus travailler ensemble.
Quels bâtiments intelligents à l\
Partenariat SETEC / IoT Valley : la saison 2 est ouverte !
Novembre 2016
L'IoT Valley recrute des startups IoT pour la deuxième saison de son programme d'accélération Connected Camp.
Le bilan de la première saison du Connected Camp est extrêmement positif : des contrats signés avec des grands comptes, près de 3,5M d'euros en cours de levée, plus de ⅔ d'augmentation des effectifs dans les startups.... Ces startups quittent aujourd'hui l'accélérateur et restent dans l'IoT Valley pour prendre leurs propres locaux.
Les startups peuvent candidater directement sur le site du Connected Camp jusqu'au 30 novembre, le kick-off est prévu début janvier 2017 : http://leconnected.camp/
Le pré-requis est d'avoir un prototype fonctionnel et d'être prêt à s'installer à l'IoT Valley pour les 9 mois du programme d'accélération.
Partenariat SETEC / IoT Valley : la saison 2 est ouverte !
Smart city à Maurice... setec conçoit la ville de demain
Novembre 2016
setec multiplie les références dans l'océan indien : La Réunion, Madagascar, les Maldives... et maintenant Maurice où le concept de smart city a le vent en poupe. Trimetys, promoteur mauricien à la recherche d'un partenaire déjà doté de solides références a confié à setec une mission complète d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la construction de la smart city Cap Tamarin.
« Il y a un slogan depuis une dizaine d'année : " Maurice Île durable ". De manière évidente, le Gouvernement cherche à promouvoir le sujet... Un vrai enjeu pour Maurice, qui a été bétonnée à outrance depuis cinquante ans et dont la situation environnementale n'est globalement pas bonne, avec de surcroît une très forte pression démographique. 700 à 800 habitants au km2, c'est une des plus fortes au monde. Dans ce contexte de raréfaction des ressources, on nous demande par exemple sur le projet de Cap Tamarin d'être autonomes en eau, autant que possible en énergie et de favoriser les énergies renouvelables. Pourquoi pas d'ailleurs, envisager une solution de thalasso thermie comme celle que nous venons d'inaugurer à Marseille qui produira du chaud et du froid et qui est très innovante... Le mouvement est vertueux », indique Frédéric Maurel, DG de setec hydratec.
Le Gouvernement a une véritable vision de l'aménagement du territoire qui s'appuie largement sur l'investissement privé, afin de développer le concept de smart city et d'attirer ainsi les investissements étrangers.
C'est dans ce contexte que s'inscrit le projet de Cap Tamarin, porté par Trimetys qui s'est imposé comme un acteur du développement foncier dans les segments résidentiel, hôtelier, commercial ou encore éducatif.

Étudier le champ des possibles
Cap Tamarin, sur la côte ouest, se situe dans une confluence de cours d'eau, dans une baie avec un récif corallien... Village de pêcheurs, il est aussi devenu un lieu de villégiature et «La Mecque» du surfeur à Maurice. «Il y a clairement des enjeux environnementaux et touristiques qui se mêlent.
Ce qui est assez emblématique, c'est qu'il va y avoir une annexe du lycée Louis-le-Grand, précise Fréderic Tranquille de setec hydratec, qui pilote ce dossier ainsi que deux autres missions signées cette année dans le domaine de l'eau potable. Le projet, qui allie technologie, mixité des logements avec 1 200 nouveaux espaces d'habitation de tous types, activité économique forte et qualité de vie, va durer sept ans. » Mais setec ne part pas d'une feuille blanche : un centre commercial, une école et un centre de sport existent déjà. Le quartier se veut entièrement piétonnisé et l'usage de la voiture sera limité avec une offre de stationnement réduite et une flotte partagée à disposition.
« Nous sommes en train de dresser un état des lieux et d'étudier le champ des possibles. Aujourd'hui il y a un vrai enjeu pour setec : faire cohabiter et travailler toutes nos spécialités dans une équipe intégrée. C'est en cela que le projet est excitant, d'autant plus que le client n'a pas d'idée préconçue. C'est à nous de bâtir le cahier des charges, en toute transparence avec Trimetys, et d'y répondre. À l'issue de notre mission, les développeurs de bâtiments devront suivre des livres blancs et respecter les recommandations globales de la zone : la gestion de l'eau, la mutualisation de services, les mesures d'économie d'énergie... », conclut Fréderic Tranquille.
Smart city à Maurice... setec conçoit la ville de demain
Un projet à l'avant-garde du BIM infra
Novembre 2016
Dans le cadre du plan de relance autoroutier signé entre APRR et l'Etat en août 2015, setec est maître d'œuvre du nœud autoroutier entre la RN1019 et l'A36 à Sevenans, ainsi que de la mise à 2 x 2 voies de la RN1019 sur un linéaire d'environ 4 km, dans le département du Territoire de Belfort.
Pour ce projet qui comporte dix ouvrages d'art, un planning serré a été établi, puisqu'un premier diffuseur sera mis en service à l'été 2017 et l'ouvrage sera complètement terminé début 2020.

Une démarche spécifique, BIM infra, de conception 3D et de travail collaboratif a été initiée. Les différentes expertises travaillent ensemble autour d'une même maquette, le BIM faisant la synthèse de tous les domaines techniques.
Lancée début juillet, la consultation des entreprises comporte également un volet BIM. Son objectif ? Ne pas limiter la démarche BIM à la phase conception, mais l'étendre à toutes les phases d'exécution, de façon à remettre à l'exploitant une maquette finale entièrement réalisée sous BIM.
Un projet à l\\\
Séminaire « Communications Unifiées » le 8 décembre 2016
Novembre 2016
Faut-il aller vers le cloud et comment ?

Avec l'arrivée de Skype for business et le positionnement de Microsoft en tant qu'opérateur voix, le marché de la téléphonie et des communications unifiées s'apprête à vivre une 2ème révolution, après celle de la ToIP/VoIP.
L'abandon des offres opérateurs TDM va pousser le marché à transformer durablement ses infrastructures voix.

Le jeudi 8 décembre prochain, de 9:30 à 12 :30 à Paris Hôtel Napoléon (8ème) setec is tentera de répondre à vos questions lors d'un séminaire présentant sa vision du marché et ses retours d'expérience.
• Que recouvre la notion de Communications Unifiées ? positionnement par rapport aux suites collaboratives, aux outils VaaS, à la ToIP ?
• Les grands types d'architectures techniques / service de CU ? SBC et SIP trunking ?
• Les acteurs : les offres on premise et cloud, les offres multi-tenant, les cibles clients, différenciation, maturité du marché.
• Les déploiements des suites collaboratives d'Office 365 ou de Google vont-elle balayer le marché actuel ? peuvent-elles répondre à l'ensemble des besoins fonctionnels ?
• Les Communications Unifiées dans le cloud peut-elle séduire les grandes entreprises ? Est-ce une solution crédible sur le long terme ? Existe-t-il un « modèle » d'entreprise ? Lesquelles ont retenu cette offre et pourquoi ?
• Quels sont les impacts sur l'infrastructure sécurité ? sur l'infrastructure wan / internet ? quand et comment migrer ?

A qui s'adresse ce séminaire ?

Pour faciliter les échanges, ce séminaire est comme d'habitude réservé au management des entreprises utilisatrices, en excluant donc les fournisseurs de solutions (intégrateurs, infogéreurs, etc.)
A cette condition, vous pouvez transmettre cette invitation aux personnes pertinentes de votre choix.

Pour vous inscrire

Il suffit de nous envoyer un email avec vos coordonnées à l'adresse suivante : is@setec.fr, et nous vous communiquerons votre confirmation et les modalités pratiques par retour.

Séminaire « Communications Unifiées » le 8 décembre 2016
<br />
Projets de mobilité innovants pour les populations défavorisées
Octobre 2016
Dans le cadre d'un projet pour la Banque Mondiale, setec, en partenariat avec Nodalis (mandataire du groupement) a réalisé une étude de faisabilité de financement de projets innovants dans le domaine de la mobilité pour les pays en voie de développement sur la base de l'utilisation des subventions basées sur le résultat « Output Based Aid » (OBA).
Ce mode de financement où les subventions sont débloquées après-coup sous condition de résultat a souvent été mis en œuvre dans le domaine de l'assainissement ou de l'accès à l'eau potable mais jamais dans le cadre du transport urbain.

Les objectifs du programme ? Aider les plus défavorisés à accéder à la mobilité urbaine au travers de systèmes ou solutions efficaces, responsables et durables notamment d'un point de vue économique, tout en s'adaptant aux contextes locaux. Ainsi, l'étude de solutions basées sur des modes légers, dont l'efficacité est renforcée par des systèmes de billettique économiques s'appuyant sur l'utilisation de smartphones, a été privilégiée.
Trois villes ont fait l'objet d'une étude plus approfondie retranscrite dans un rapport remis à la Banque Mondiale fin juin: Addis Abeba en Éthiopie, Dakar au Sénégal et Thimphou au Bhoutan, des pays conjuguant des problématiques de transport urbain contrastées et des implantations de la Banque Mondiale très actives localement.
Projets de mobilité innovants pour les populations défavorisées
Centrales nucléaires : surveiller leurs rejets
Octobre 2016
L'ASN (Agence de Sûreté Nucléaire) impose aux centrales nucléaires et thermiques de surveiller leurs rejets dans la mer. En effet, l'eau pompée dans la mer et ayant servi au refroidissement des centrales ne doit pas être rejetée à une température supérieure à 30°C, de façon à en limiter l'impact sur les écosystèmes marins ou aquatiques.
Les équipes de setec in vivo interviennent comme sous-traitants du LNE (Laboratoire national de métrologie et d'essais) pour la surveillance des rejets d'un ensemble de centrales nucléaires EDF. Un contrat a été signé pour cinq ans.

Les centrales déjà surveillées sont celles de Paluel et Gravelines. Flamanville est en cours.
Les mesures effectuées sont des mesures de température de surface. Elles sont prises à différentes reprises : à deux coefficients de marée (marée de vive-eau et marée de morte-eau) et à deux périodes de la marée.
Elles sont couplées au passage d'un avion équipé d'une caméra thermique, survolant la zone en plusieurs passages et enregistrant les températures de surface.
Il s'agit d'une opération délicate. Plusieurs paramètres doivent être respectés simultanément (beau temps, marée, centrale fonctionnant à plus de 75%...).

Cette expertise développée par setec in vivo s'inscrit dans le cadre d'une expertise globale pour les centrales EDF.
Centrales nucléaires : surveiller leurs rejets
Pinault Art Collection à la Bourse de Commerce de Paris
Octobre 2016
D'ici la fin 2018, l'actuelle Bourse de Commerce accueillera la collection d'art contemporain de François Pinault à Paris.
Idéalement situé au cœur de Paris, à proximité des Halles en cours de rénovation, ce somptueux bâtiment circulaire est inscrit à l'inventaire des Monuments historiques.

Sa conversion a été confiée à Tadao Ando & Associates, accompagné d'un architecte local, l'agence Lucie Niney & Thibault Marca, et de Pierre-Antoine Galtier, architecte en chef des Monuments historiques.
setec est mandataire de l'opération, actuellement en phase d'études APS.
La reconversion de ce bâtiment de 10 000m2 s'inscrit dans la continuité d'une longue histoire.
D'ancien palais de Catherine de Médicis, devenu Halle au blé, transformé en 1889 en Bourse de Commerce avec sa magnifique coupole en charpente métallique, très innovante pour l'époque, il devient musée d'art contemporain, offrant ainsi au public l'opportunité de le découvrir.

Les équipes setec devront assurer le respect de ce patrimoine ancien inestimable, comprenant notamment la colonne Médicis et la coupole classées Monuments historiques, ainsi qu'un escalier à double révolution du XVIIIe siècle, tout en assurant la qualité muséale de l'ensemble comptant 2 500 m2 d'espaces d'exposition.
Pinault Art Collection à la Bourse de Commerce de Paris
SMART GRIDS-Comment poser les briques d'une mobilité intelligente
Octobre 2016
L'écosystème de la mobilité électrique en France est en cours d'élaboration. Setec accompagne notamment la région Hauts-de-France depuis 4 ans pour définir les missions d'un service public en matière de mobilité électrique. Y figurent la promotion, le fonctionnement, la création d'interfaces pour récupérer les bonnes données, la commercialisation de ces dernières.
L'enjeu pour les acteurs publics : Aller vers une régulation intelligente de la charge à l'échelle d'un quartier.

Maîtriser les données dans l'intérêt collectif
Il n'y a pas de régulateur aujourd'hui en matière de mobilité électrique. L'idée sous-jacente, en ligne avec les nouveaux plans pour la France industrielle, est de rendre fortes les entreprises françaises sur ce sujet. Elles se sont d'ailleurs regroupées en une association loi 1901, l'AFIREV* pour porter la voix de ce nouveau domaine.
« Le paysage va encore bouger, indique Florent Zanoto, très en pointe sur ces questions, chez setec. Il y a une directive européenne qui stipule la façon dont les données sont échangées entre véhicule et infrastructure. Il serait en effet intéressant qu'une borne de charge sache s'il reste de la batterie dans un véhicule, à quel moment le conducteur doit le récupérer pour pouvoir injecter de l'électricité ou en reprendre le cas échéant. Sauf qu'actuellement, les constructeurs automobiles bloquent. Réguler intelligemment la charge à l'échelle du quartier suppose de maîtriser les données dans l'intérêt collectif, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. »
L'opérateur de service public interviendra sur un périmètre étendu au travers d'une centrale d'achat commun à la Normandie, l'Île-de-France, la Bretagne et Grand Est. Un vrai réseau, qui permettra de poser les briques d'une mobilité intelligente, va ainsi voir le jour.

Trouver de nouvelles solutions de déplacement
Autre volet de la mission confiée à setec : proposer une solution de déplacement pertinente pour les derniers kilomètres. La puissance publique a déployé des services de mobilité en péri-urbain dont le niveau de satisfaction est assez faible et qui coûtent très chers alors que pointe la mobilité semi-collective avec l'auto partage et le co-voiturage. « L'infrastructure de mobilité électrique pourrait tout à fait venir en adhérence avec le péri urbain pour développer des services de mobilité semi-collective... On peut par exemple mettre à disposition un pool de voitures électriques pour faire du covoiturage et inciter par la tarification à ce que le véhicule soit utilisé par plusieurs personnes », souligne Florent Zanoto. L'idée est d'utiliser cette infrastructure pour donner aux derniers kilomètres une dimension collective. « On joue ainsi sur la consommation énergétique des ménages. Si on couple service de mobilité et consommation énergétique, on peut imaginer que le véhicule qui se branche à mon domicile puisse servir à absorber la pointe de 19h avec sa batterie et qu'en échange la recharge la nuit soit à un prix attractif. Nous allons être à la frontière entre la mobilité, l'infrastructure, les services, l'exploitation, le quartier et l'énergie », explique Florent Zanoto. Tous les services autour de l'énergie et de la mobilité qui vont pouvoir être couplés sur cette infrastructure sont l'enjeu de demain, même si le modèle économique reste encore à trouver.

* Bolloré, Bouygues Énergies Services, Cofely Ineo (GDF SUEZ), GIREVE, Renault, Sodetrel et Vinci Energies fontpartie des membres fondateurs de cette association.
SMART GRIDS-Comment poser les briques d\\\
Claude Maisonnier, membre associé de l'académie d'architecture
Octobre 2016
Figure marquante de setec, dont il continue à accompagner les équipes sur des missions ponctuelles à forte valeur ajoutée, Claude Maisonnier a été reçu le 22 septembre dernier comme membre associé de l'académie d'architecture.

Il a prononcé à cette occasion une conférence sur « l'innovation inventée dans la circonstance du projet ».
Directeur général adjoint de setec bâtiment de 1998 à 2014, Claude Maisonnier a notamment été chargé de la direction du groupement de maîtrise d'œuvre de la Fondation Louis Vuitton pour la création, récompensée en 2012 par le Grand prix national de l'ingénierie.
L'académie d'architecture rassemble, par cooptation, une centaine de membres ayant acquis une expérience incontestée dans divers domaines de l'architecture et de l'urbanisme par des travaux de qualité.
Claude Maisonnier, membre associé de l\\\
Cube 2020, saison 2
setec réduit sa consommation d'énergie de 17%
Octobre 2016
La cérémonie de remise des prix de la deuxième édition du concours CUBE a eu lieu le 11 octobre dernier.
Organisé par l'IFPEB, le concours CUBE 2020 engage ses participants à réduire leur consommation énergétique. Chaque mois, pendant un an (du 1er juillet 2015 au 30 juin 2016), la consommation d'énergie des différents bâtiments participants est collectée sur une plateforme dédiée. Elle est ensuite comparée à leur consommation historique pour mesurer leurs économies.

Les candidats ont réalisé ensemble 12% d'économies d'énergie annuelles, 15 bâtiments ayant réalisé entre 20 et 38,5% d'économies d'énergie.
Cette nouvelle édition a permis une économie de plus de 25 millions de kilowattheure à l'ensemble des participants, soit environ 3 750 000 euros.

L'IFPEB a d'ores et déjà ouvert les inscriptions pour la troisième édition du concours sur son site www.cube2020.org/france/. Elle se déroulera du 1er janvier au 31 décembre 2017, avec un nouveau kit candidat, un nouveau site web et la formation d'équipes locales autour des collectivités territoriales.

Cube 2020 en chiffres
- 123 participants à cette édition, soit 1 280 300 m²
- Energie économisée au total par l'ensemble des participants : 25 GWh
- Typologie de bâtiments : 16 bâtiments certifiés, 7 bâtiments d'enseignement, 10 bâtiments semi-industriels ...
- Le plus grand bâtiment faisait 67 412 m² et le plus petit 320 m²
- Au classement général notre bâtiment Central Seine a fini à la 26ème place sur 123 bâtiments, avec 17,65 % d'économies d'énergie générées
Cube 2020, saison 2
<br />setec réduit sa consommation d\
A vos écrans !
Octobre 2016
« Millau, le Viaduc de l'impossible » (52 min) sera diffusé le jeudi 13 octobre en primetime à 20h50 sur RMC Découverte.
Reconnu dans le monde entier comme l'ouvrage d'art majeur de ce début de 21e siècle, le Viaduc de Millau, en Aveyron, cumule les records. 343 mètres de hauteur pour la pile la plus haute et son pylône - qui en font le plus haut pont routier du monde (dépassant la Tour Eiffel de 19 mètres !) -, un tablier spectaculaire de 2.460 mètres de long, 36.000 tonnes d'acier et 206.000 tonnes de béton.

Quels ont été les rebondissements de cet immense chantier suspendu au-dessus du Tarn et des Grands Causses ? Malgré les craintes initiales, comment ce projet architectural a-t-il réussi à placer Millau sur la carte mondiale des grands ouvrages d'art ?
Ce film documentaire réalisé avec le concours du groupe setec s'appuie sur des témoignages de l'architecte, du concepteur, de dirigeants et compagnons du constructeur, ainsi que de Millavois.

Il retrace la grande épopée du Viaduc de Millau avec des archives inédites.
A vos écrans !
Objets connectés : setec signe un partenariat avec l'Iot Valley
Septembre 2016
Engagé depuis 2013 dans une démarche d'innovation transverse à l'ensemble de ses entités, les setecLabs, le groupe setec, spécialiste de l'ingénierie des transports, des infrastructures, du bâtiment, de l'énergie et de l'environnement, se rapproche du monde des startups et des objets connectés.
Une convention de partenariat a en effet été signée, cet été, entre setec et l'IoT Valley à Toulouse. Par cet accord, setec prend la décision de travailler avec deux startups présélectionnées par l'IoT Valley.

Selon Michel Kahan, Directeur Général du groupe setec, « L'innovation a toujours été un accélérateur du développement pour notre groupe. A ce titre, nous nous intéressons depuis longtemps aux objets connectés. Ces objets vont révolutionner tous nos usages.
Ils apportent en effet des réponses adaptées aux différents enjeux que nous sommes amenés à côtoyer dans nos métiers, dans la maintenance des ouvrages par exemple, la transition énergétique ou encore la traçabilité des matériaux. Demain, les capteurs nous aiderons à désengorger les centres villes, à réduire nos consommations d'énergie, à surveiller les ouvrages, en complétant les modèles physiques sur lesquels l'ingénierie s'appuie de longue date pour prédire leur comportement, par des données abondantes et peu chères recueillies sur le terrain par ces objets connectés.
L'IoT Valley peut nous accompagner efficacement et nous aider à trouver les startups répondant à certaines problématiques dans ces domaines, avec une forte création de valeur. Ce type de partenariat nous permet d'être exposés à de nouvelles technologies et d'imaginer de nouveaux marchés.».

Véritable écosystème dédié aux objets connectés et adossé à Sigfox, le plus grand réseau IoT du monde, l'IoT Valley se donne pour missions de développer l'excellence et la productivité dans son domaine.
Avec déjà plus de 40 entreprises et 500 collaborateurs, l'IoT Valley bénéficie de partenariats avec Intel ou EBV Electronik, et d'un programme d'accélération de startups, le Connected Camp.
Startups et grands comptes, cohabitent et innovent ainsi ensemble, aux côtés de bureau R&D, de laboratoires, du showroom...

Présent dans 24 pays, Sigfox a donné vie à plus de 7 millions d'objets connectés à travers le monde. Le service Sigfox est entièrement dédié aux communications à bas débit. Sigfox permet ainsi la communication de données de taille réduite, réduisant de manière significative les consommations d'énergie des périphériques connectés et leur prix.
Selon le cabinet Idate, d'ici 2020, nous compterons à travers le monde environ 80 milliards d'objets connectés.
Avec ce partenariat, setec se donne les moyens d'entrer de plain-pied dans la révolution des objets connectés.


Objets connectés : setec signe un partenariat avec l\
Vers une stratégie énergétique globale pour nos quartiers ?
Septembre 2016
Comment développer les énergies renouvelables et la mutualisation des ressources dans nos quartiers, de façon à réduire l'empreinte écologique des bâtiments ?
A travers la démarche adoptée pour le bâtiment démonstrateur de la Cité Descartes, Eric Blanc, Directeur technique du département GTEP (Génie Thermique, Energie et Physique du bâtiment) nous montre qu'il est possible d'inventer de nouvelles solutions pour optimiser la consommation énergétique d'installations déjà existantes.

Sur la commune de Champs-sur-Marne, à Marne-la-vallée, le projet démonstrateur de la Cité Descartes, développé par Vinci Construction France, s'inscrit au cœur de la ville nouvelle, sur un terrain de 11 211 m2. Il propose un programme de 25 000 m2.
Le projet vise à développer des technologies innovantes, en matière de consommation énergétique notamment, applicables en France comme à l'étranger, avec l'appui d'Efficacity (Institut pour la transition énergétique comprenant des acteurs privés associés au monde universitaire).
setec, maitre d'œuvre technique du projet, a proposé un concept permettant d'optimiser la stratégie énergétique de l'ensemble du quartier. Cette solution s'appuie sur un bâtiment à usage tertiaire (enseignement, recherche, bureaux), déjà situé sur le territoire. Or ce bâtiment, qui puise son énergie dans une nappe phréatique, utilise globalement plus de froid que de chaud. Il rejette donc plus de chaleur que de froid, chaleur qu'il est nécessaire de refroidir par un échange avec l'air (aérorefroidisseurs), la nappe phréatique étant captive.
L'idée mise en avant par les équipes de setec, consiste à valoriser la chaleur rejetée par le bâtiment existant pour fournir de l'énergie au futur îlot de bâtiments, qui est lui, multifonctionnel, avec des logements, donc plus consommateur de chaleur que de froid. Un système de stockage d'énergie pallie le caractère intermittent de cette ressource et le bâtiment peut ainsi être chauffé toute l'année.
Un protocole d'accord d'échange d'énergie vient d'être signé entre Dalkia et le propriétaire du bâtiment existant. Dalkia sera propriétaire du réseau d'énergie ainsi mis en place.
Cette solution est efficace pour les deux bâtiments. Elle permet notamment de diviser par deux le fonctionnement des aérorefroidisseurs du bâtiment existant.
La possibilité de connecter d'autres bâtiments à ce réseau, sera étudiée par la suite.
L'objectif à terme ? 75% des besoins thermiques fournis par les énergies renouvelables et récupérables, ainsi qu'une division par cinq des émissions de CO2 pour le quartier, avec notamment le remplacement d'une chaufferie gaz par de la géothermie haute température sur le Dogger.
Un tel système permettant de réutiliser la ressource géothermique dédiée à un bâtiment pour un nouveau projet immobilier est pour l'instant unique en France.

En complément, setec a également réalisé une étude de l'efficacité énergétique de l'îlot, en fonction de la programmation. Cette étude a permis de définir une nouvelle programmation (4000 m2 de logements en remplacement de 4000 m² de bureaux). Une démarche fructueuse également, associant le travail sur la forme architecturale à une réflexion sur l'efficacité énergétique, et ce, dès le démarrage du projet.

Le permis de construire sera déposé en novembre 2016, pour un démarrage du chantier prévu en septembre-octobre 2017 et une livraison en 2019.
Vers une stratégie énergétique globale pour nos quartiers ?
Inauguration du plus grand pont haubané d'Afrique !
Juillet 2016
Après plus de 70 mois d'études complexes et de travaux aériens, le pont du Bouregreg, plus grand pont haubané d'Afrique, a été inauguré le 7 juillet dernier, par le roi du Maroc.

Les équipes setec ont assuré la conception de l'ouvrage, la mission VISA sur tous les documents d'études et de méthodes, ainsi que l'assistance technique permanente sur site du MOE / MOA, pour ce viaduc aux dimensions vertigineuses : pas moins de 60 000 m3 de béton ou 15 000 tonnes d'acier passif, mais aussi 200 personnes mobilisées pendant plus de 50 mois pour l'exécution des travaux.
Inauguration du plus grand pont haubané d\\\
Innovation Captae ®
Juillet 2016
Captae ®, nouvelle solution d'instrumentation et de surveillance connectée des structures, adaptée à tous les contextes (bâtiments, infrastructures, installations industrielles, zones immergées...), développée au sein du groupe setec.
Avec Captae ®, setec révolutionne le monde des systèmes d'instrumentation traditionnels à destination des industriels, des gestionnaires et propriétaires d'infrastructures ou de patrimoine bâti.
Pour en savoir plus.

Innovation Captae ®
Métro de Rennes
Juillet 2016
setec a recours à la modélisation 3D afin de mieux appréhender le comportement des ouvrages.

Construite majoritairement en tunnel, la ligne B du métro de Rennes doit être mise en service en 2020. Sollicité par le groupement en charge de la construction d'un des lots, setec a mené des études d'ingénierie géotechnique pour dimensionner les ouvrages (tunnel et stations) avant d'assurer le suivi des travaux. Un chantier délicat du fait d'un contexte géologique difficile qui a réservé de nombreuses surprises. Afin de mieux appréhender le comportement des ouvrages, setec a eu recours à la modélisation 3D.

Pour le tunnel, une importante campagne de reconnaissances complémentaires a été menée, en partenariat avec l'université de Rennes.

Quatre étudiants travaillent ainsi avec setec sur l'interprétation géologique des sondages. Une carte géologique tridimensionnelle à l'échelle de la ville a été dressée pour l'établissement des planches de consignes du tunnelier.
Métro de Rennes
Une mission de bout-en-bout
Juillet 2016
setec signe une mission de maîtrise d'oeuvre complète, études et travaux, en génie civil, voie, caténaire et bâtiment pour le réaménagement du noeud ferroviaire de Brétigny-sur-Orge.

Les travaux seront réalisés sous exploitation avec une forte densité de circulations. Il s'agit d'un enjeu majeur qui nécessitera un traitement conjoint de la conception technique et des problématiques d'organisation des travaux.

« La gestion de la sécurité, point particulièrement sensible pour les chantiers réalisés en interface avec l'exploitation ferroviaire, implique une méthodologie appropriée dès les phases de conception », explique Xavier Briquet, chef du projet. Le projet devrait s'achever en 2022.

Une mission de bout-en-bout
Bourgogne - Franche - Comté
Juillet 2016
setec définit une stratégie pour un système de mobilités innovant, construit à partir des besoins du client.

Tarification unifiée, distribution, billettique, relation client : la nouvelle Région (née au 1er janvier dernier) a fait appel à setec pour concevoir un dispositif technique et organisationnel global, afin de préparer la convention TER SNCF/Région. Initiée à l'été 2015, l'étude menée par setec a permis de définir moins d'un an plus tard, une stratégie pour un système innovant, construit à partir des besoins du client. Si le TER reste le coeur du dispositif, l'ensemble des mobilités (covoiturage, car interurbain, vélo partagé...) a été intégré dans une optique de distribution globale et multicanale.

« Nous avons élaboré un véritable dispositif marketing, en préconisant l'utilisation de canaux 2.0, mais aussi le développement de partenariats pour que la distribution physique ne soit pas cantonnée aux gares ou aux zones urbaines », explique Ali Saidi, chef du projet. Une approche susceptible d'intéresser d'autres Régions, et qui pourrait se poursuivre pour setec par des missions d'assistance à la mise en œuvre.

(Source photo.)
Bourgogne - Franche - Comté
450 tonnes d'acier posées en une nuit !
Juillet 2016
Raccordement de l'A89 au réseau de l'agglomération lyonnaise.

L'A89 sera bientôt raccordée au réseau de l'agglomération lyonnaise. Ce dernier tronçon de 5,5 km de la liaison « trans-européenne » entre Bordeaux et Genève, ainsi que 3 km de l'autoroute A6 sont actuellement en travaux sous maîtrise d'oeuvre setec als. Fin février 2016 débutait la fabrication des premiers tabliers en bord d'autoroute avant d'être mis en place par kamags au-dessus de l'A6, les 20 et 27 avril dernier.

Cette méthode déjà utilisée en 2014 par setec pour le pont Raymond Barre à Lyon, permet de transporter avec rapidité d'importantes charges : en moins de sept heures, un tablier de 450 tonnes est posé. Autre ouvrage remarquable à venir, le viaduc du Sémanet en acier autopatinable qui ne nécessitera aucun entretien, une première pour setec. Les autoroutes Paris-Rhin- Rhône (APRR) annoncent une mise en service en février 2018.
450 tonnes d\\\
Paré au lancement d'Ariane 6
Juillet 2016
Airbus choisit setec comme mandataire pour la construction de l'usine de lanceurs d'Ariane 6.

Situé aux Mureaux, ce bâtiment modulaire, dessiné par l'architecte industriel Jean-François Schmitt, doit être complètement opérationnel fin mars 2018 pour permettre le démarrage de la chaîne de fabrication. Trois mises à dispositions partielles, dont une en mars 2017 à six mois du début des travaux du clos couvert sont prévues pour permettre l'intégration du process.

setec pilote la réalisation de plusieurs lots préliminaires ainsi que le clos couvert et les corps d'états techniques. L'exigence du projet est à l'image du dispositif de sélection de celui-ci : pendant plusieurs semaines, les équipes de setec ont travaillé in situ en workshop pour soumettre différents rendus détaillés en compétition avec une autre ingenierie.

« L'inventivité de l'équipe setec a abouti à des propositions très appréciées telles qu'un robot optimisant les process logistiques ou l'installation de plantes phytothérapiques le long des noues pour réguler les eaux fluviales », témoigne Florence Kersalé, directrice du département industrie de setec bâtiment.
Paré au lancement d\
Inauguration de l'aéroport de Port-Gentil
Juillet 2016
Son Excellence le président Gabonais, Ali Bongo a présidé l'inauguration du nouvel aéroport international de Port-Gentil, le 17 juin dernier.

Après trois années de travaux ce nouvel aéroport marque une nouvelle étape pour le développement du Gabon.

En charge de la maîtrise d'oeuvre, de l'assistance à maîtrise d'ouvrage et de l'OPC, setec international, avec l'appui de setec infra Gabon, planitec btp, setec mis, setec is, et setec its a été missionnée sur l'ensemble du projet comprenant notamment :

- La construction d'une nouvelle aérogare passagers de 10,000 m²
- La construction d'un pavillon présidentiel
- L'extension et la réhabilitation des infrastructures aéronautiques (piste, taxiway, aires de stationnement avion)
- La mise en œuvre des infrastructures sécuritaires, la réalisation des voiries et parkings du côté public.

Quelques images de l'inauguration à découvrir ici.
Inauguration de l\
Un lauréat setec du Prix Roberval 2016
Juin 2016
Coup de chapeau à Jacques Woillez, Responsable des activités énergies thermiques au sein de setec energy solutions, dont l'ouvrage publié en 2014 aux éditions Lavoisier : « Systèmes diphasiques, éléments fondamentaux et applications industrielles » lui vaut de devenir lauréat du 28ème prix Roberval, catégorie Enseignement supérieur. Ce prix prestigieux récompense en effet la divulgation des connaissances technologiques tout en démontrant « par des exemples industriels concrets les éléments fondamentaux nécessaires aux calculs prédictifs des équipements et à la compréhension des phénomènes (...) ».

A suivre un ouvrage à paraître du même auteur sur l'intégration des énergies renouvelables au sein des centrales thermiques classiques.
Un lauréat setec du Prix Roberval 2016
Le BIM s'invite au sein des projets d'infrastructure
Juin 2016
Désormais incontournable dans le bâtiment, le BIM (Building Information Modeling, ou dans sa transcription française Modélisation des données du bâtiment, MIB) est également en plein essor dans les projets d'infrastructure. Une véritable réflexion est menée à l'échelle de setec et le projet national MINnD (www.minnd.fr) fait collaborer le Groupe avec 50 autres organismes sur l'interopérabilité des logiciels déjà existants. Quant à setec als, la société, précurseur en France, réalise depuis 2015 des maquettes numériques en 3D pour plusieurs de ses projets d'infrastructures linéaires.

L'utilisation de la 3D présente des avantages significatifs : si elle implique des études amont plus approfondies, une prévisualisation des impacts environnementaux, comme autant d'arguments très appréciés par les clients, celle-ci « fait évoluer les méthodes de travail, devenant un réel facteur de motivation et une vraie valeur ajoutée pour les équipes impliquées ».
Le BIM s\
Un métro léger pour le Grand Moscou
Mai 2016
Grâce à son expérience dans les infrastructures en Russie, setec a remporté l'appel à projet pour l'étude de faisabilité de la construction du métro léger de la région de Moscou.

Commandité par le gouverneur de la région de Moscou, la construction d'un métro léger répond à la volonté de développer les activités économiques de la région et de faire face à la croissance des flux quotidiens dus aux mobilités pendulaires.

D'une longueur de 75 km et avec 16 stations pour la première phase, le projet global prend la forme d'un anneau de 240 km reliant les grandes villes de la région ainsi que les quatre aéroports internationaux. Un système innovant créé de bout en bout par setec, qui doit désormais établir un cahier des charges pour la construction et l'exploitation du projet. Le démarrage des travaux est prévu pour 2018.
Un métro léger pour le Grand Moscou
Bahreïn, setec sur tous les fronts
Mai 2016
A la suite des contrats remportés dans la région et qui ont renforcé la visibilité du Groupe setec - le métro de Ryiad, la tour Entisar à Dubaï, le centre culturel au Koweit ou encore le théâtre national de Bahreïn, trois nouveaux contrats viennent d'y être remportés.

Le premier consiste en la conception et la supervision des travaux d'un hangar de maintenance de l'aéroport et des infrastructures aéronautiques et routières qui l'accompagnent.

Le second concerne en l'assistance à la planification urbaine de l'île et au développement d'un master plan pour sa capitale Manama.

Enfin, setec est chargé de la structure du bâtiment, des fluides et co-partage la direction des études d'un nouvel hôtel JW Marriott situé à Manama. Architecturalement ambitieux, le futur bâtiment sera à l'image des projets complexes menés par setec : Fondation Louis Vuitton, musée du Louvre à Abu Dhabi, Rotana Hotel à Amman...
Bahreïn, setec sur tous les fronts
Sauver la Mer Morte : un défi technique aux enjeux internationaux
Avril 2016
La construction d'une canalisation reliant la Mer Rouge à la Mer Morte sur près de 220km ne relève plus d'une chimère. Menée pour le compte du ministère de l'Eau et de l'Irrigation Jordanien, le projet auquel est associé setec constitue le premier projet commun entre Jordanie et Israël depuis l'accord de paix de 1994. Un accord également signé par les Palestiniens.

L'objectif est de taille : sauver la Mer Morte, qui a déjà perdu un tiers de sa masse d'eau en 20 ans et fournir en eau potable la Jordanie, troisième pays le plus aride au monde, et Israël. hydratec doit élaborer le cahier des charges d'ici le premier semestre 2016 pour un commencement des travaux dès 2018. Une première usine de dessalement au nord de la ville d'Aqaba, au bord de la Mer Rouge va être construite. « Nous sommes très vigilants quant aux impacts environnementaux, souligne Catherine Elain, chef de projet à hydratec.

Le mélange des eaux de la Mer Rouge et de la Mer Morte sera attentivement surveillé afin de prévenir les potentiels effets secondaires, tels que le foisonnement d'algues ». Durant la première phase du projet, la canalisation acheminera 200 millions de m3 d'eau par an. À terme, près d'un milliard de mètres cubes d'eau par an sera déversé dans le lac salé.

Sauver la Mer Morte : un défi technique aux enjeux internationaux
La mobilité à l'heure du partage
Avril 2016
Les SetecLabs, démarche innovante du Groupe setec, en partenariat avec ATEC ITS France et la Ville de Paris, organisent le 12 avril 2016 une journée de réflexion sur la mobilité partagée et collaborative ainsi que ses nouveaux acteurs et enjeux.

Cette journée permettra de décrypter ces évolutions, en réunissant l'ensemble des acteurs du secteur pour identifier ensemble quels sont ses risques et ses opportunités, et pour inviter la communauté à s'en emparer : l'enjeu se situe dans la coopération et la coordination pour une progression collective.
La mobilité à l\
Le terminal de Kingston au rendez-vous du Canal de Panama
Avril 2016
L'ouverture du nouveau canal de Panama incite les armateurs maritimes à développer des ports de transbordement pour de très gros navires. Dans ce contexte, la société KFTL, filiale de CMA-CGM, troisième groupe mondial de transport maritime a fait appel à setec international pour l'assister dans son projet d'agrandissement du port de Kingston, qui deviendrait ainsi l'un des cinq principaux ports caribéens.

Depuis octobre 2014, setec international intervient en tant qu'AMO sur l'ingénierie amont, jusqu'à la sélection du concepteur/réalisateur. Le projet consiste à agrandir les quais et à approfondir le chenal d'accès pour des navires de 12 500 équivalent vingt pieds. Les contraintes environnementales et sociales sont importantes : protection des coraux et des épaves remarquables, gestion des ressources halieutiques, protection de l'emploi local et du tourisme... « Le terminal du port de Kingston constitue une référence de premier plan pour setec qui entend s'affirmer dans l'ingénierie portuaire », témoigne Alberto d'Amato de setec international.
Le terminal de Kingston au rendez-vous du Canal de Panama
Protéger les temples d'Angkor du Cambodge
Mars 2016
hydratec mène depuis novembre 2015 une étude globale de gestion de la ressource en eau commanditée par l'APSARA* dans une double perspective : réalimenter les nappes phréatiques afin de sécuriser les ressources en eau, de garantir la stabilité des temples d'Angkor, et de maîtriser le risque d'inondation.

La dimension patrimoniale est présente à tous les niveaux, puisque le projet s'appuie sur une remise en fonction de gigantesques barrages construits au XIIe siècle. « Après une reconnaissance sur le terrain, nous avons rédigé un cahier des charges de levés topographiques qui permettront d'élaborer un modèle hydraulique de l'ensemble du système », précise Camille Duran d'hydratec.

D'ici le printemps 2017, setec accompagnera l'APSARA pour optimiser le fonctionnement des ouvrages hydrauliques, étudier la faisabilité d'une gestion à distance de ces ouvrages difficiles d'accès pendant la mousson et former ses ingénieurs à l'exploitation des nouveaux outils.

* Autorité pour la Protection du Site et l'Aménagement de la Région d'Angkor
Protéger les temples d\
IN VIVO rejoint le groupe setec et devient setec in vivo
Mars 2016
IN VIVO bureau d'études spécialisé en environnement marin et océanographie, d'une vingtaine de personnes, créé en 1997, a intégré le groupe setec au 1er mars 2016.

La société setec in vivo développera l'ensemble des savoir-faire historiques d'IN VIVO et notamment l'acquisition de données en mer, l'évaluation environnementale jusqu'à la maîtrise d'œuvre pour des infrastructures portuaires, de protection du littoral et de câbles sous-marins, des opérations de dragage ou d'extraction de granulats, des rejets industriels - station d'épuration, centre de production électrique ou usine de dessalement - et des énergies marines renouvelables.

Setec in vivo focalisera ses expertises dans des projets nationaux et internationaux, en s'appuyant sur sa société mère, setec énergie environnement, et plus globalement l'ensemble du groupe setec. Cette intégration renforcera les moyens techniques, financiers et humains d'IN VIVO, lui permettant de poursuivre et encore améliorer le service apporté à ses clients, en conservant et renforçant ses équipes historiques.
IN VIVO rejoint le groupe setec et devient setec in vivo
SETEC GL INGENIERIE
Février 2016
Suite à une opération de croissance externe, setec bâtiment, société du groupe setec, spécialisée dans l'ingénierie du bâtiment, compte depuis mi-février 2016 une nouvelle filiale : setec gl ingénierie.

setec bâtiment élargit ainsi son offre pour proposer des solutions d'ingénierie complète sur les grands projets mixtes à l'échelle d'un quartier : les compétences de setec bâtiment en conception de commerces et bureaux, associées à l'expertise en smart grid, sont maintenant complétées par celles de setec gl ingénierie, en logement résidentiel et social.
SETEC GL INGENIERIE
La tour D2 lauréate du Trophée Eiffel Architecture Acier 2015
Janvier 2016
ConstruirAcier, l'organisme de promotion des aciers dans la construction, vient d'organiser la première édition des trophées Eiffel.

Dans la catégorie « Travailler », c'est la Tour D2 imaginée par les architectes Anthony Béchu et Tom Sheehan, sur laquelle est largement intervenu setec - maîtrise d'œuvre, structure complète, étude d'avant-projet structure, suivi des travaux et contrôle des plans d'exécution, MOE des corps d'état techniques - qui vient d'être distinguée. La petite taille de la parcelle au sol avait conduit à imaginer un exosquelette en acier pour limiter le nombre de poteaux à l'intérieur et gagner en surfaces.

De forme ovoïde et culminant à 171 mètres, combinant qualité architecturale et conception innovante, labellisée HQE(R) et BREEAM(R) niveau « Very Good », la tour D2 est le premier IGH à exo structure en acier du quartier de la Défense (Hauts de Seine, France).
La tour D2 lauréate du Trophée Eiffel Architecture Acier 2015
Éclairer l'avenir économique de la Côte d'Ivoire
Janvier 2016
Quelle stratégie d'aménagement pour l'ouest de la Côte d'Ivoire à l'horizon 2030 ?

Telle est la question sur laquelle a planché setec au 1er trimestre 2015 pour le compte de la Banque mondiale. Les thématiques abordées furent très larges : les perspectives de croissance agricole, le développement du tourisme sur une zone côtière à fort potentiel et enfin l'éventuelle exploitation de gisements miniers nécessitant la construction d'une ligne ferroviaire.

Autant de thèmes qui, au-delà du volet économique, présentaient une dimension technique riche en matière d'études d'infrastructures - volets transports, desserte aérienne, énergie, hydraulique, installations portuaires notamment - tout en permettant au Groupe setec de rendre lisible sa stratégie d'implantation en Côte d'Ivoire, rendue possible par la création d'une filiale sur Abidjan en 2014.
Éclairer l\
SETEC INNOVE POUR LE SYCTOM A L'HEURE DE LA COP21
Décembre 2015

À l'heure de la COP 21 de Paris, où la France accélère son engagement dans sa transition énergétique, les déchets ménagers constituent une bonne source d'énergie renouvelable : ils ne sont ni importés ni soumis aux aléas climatiques. Les déchets produisent déjà 3,4 % de la consommation électrique d'Île-de-France.
Découvrez les témoignages de Michel Combe et Naoufel El Bahraoui sur la rénovation des installations de traitement des fumées du centre de valorisation énergétique des déchets de Saint-Ouen. Un projet innovant aux nombreux bénéfices environnementaux, initié par le Syctom (l'agence métropolitaine des déchets ménagers).


Découvrez l'interview en vidéo


Et le lundi 7 décembre, rencontrez nos ingénieurs à la COP21, lors de la conférence co-organisée avec le SYCTOM sur le thème : « Production de bioplastique à partir de carbone capté sur des fumées d'incinération de déchets ménagers », qui se tiendra de 13h15 à 14h45 dans les Espaces Générations Climat, salle 10.


SETEC INNOVE POUR LE SYCTOM A L\
SETEC REMPORTE LA MAÎTRISE D'OEUVRE DE LA LIGNE 15 OUEST
Décembre 2015
La Société du Grand Paris (SGP) a attribué le marché de maîtrise d'oeuvre études et travaux des ouvrages de génie civil de la ligne 15 ouest du Grand Paris Express à Setec TPI, mandataire d'un groupement composé de Systra et de cinq cabinets d'architecture, chargés de concevoir et de réaliser les 9 gares du tronçon qui reliera Pont de Sèvres à Saint-Denis Pleyel, de 21 kilomètres.

Nos partenaires architectes sont Architecture Studio (gares de Saint-Cloud et de Rueil-Suresnes «Mont Valérien») ; l'agence Search (Nanterre La Boule); Wilmotte et Associés (La Défense); Jean-Paul Viguier et Associés (Bécon-les-Bruyères et Bois-Colombes); et Périphériques, Marin+Trottin Architectes (Les Agnettes et Les Grésillons).
Sa mise en service est prévue à l'horizon 2025

Copyright Société du Grand Paris
SETEC REMPORTE LA MAÎTRISE D\
RETROUVEZ SETEC AU 14e meet.ING SUR LE SALON WORLD EFFICIENCY
Octobre 2015
Pour la 14ème édition des meet.ING de l'ingénierie, nous aurons plaisir à vous retrouver du 13 au 15 octobre sur le salon World Efficiency à la porte de Versailles, sur notre stand situé Hall 1, Allée G, n°47 au sein du carré de l'ingénierie.

L'événement placé sous le thème « Ville et Climat : répondre aux besoins des villes de demain », mettra en lumière le rôle clé de l'ingénierie dans la transformation durable des villes et territoires, à travers une approche pluridisciplinaire et innovante.

Consultez le programme des conférences et les informations pratiques sur 2015.meet-ingenierie.com
RETROUVEZ SETEC AU 14e meet.ING SUR LE SALON WORLD EFFICIENCY
FIDIC DECERNE LE "AWARD OF MERIT" A LA FONDATION LOUIS VUITTON
Septembre 2015
La Fondation Louis Vuitton a remporté, le 14 septembre 2015, le «Award of Merit» décerné par FIDIC, la Fédération Internationale de l'Ingénierie.
Ce prix, remis lundi soir à Dubaï, récompense la très grande qualité du travail d'ingénierie réalisé par les équipes de SETEC et de ses partenaires RFR+TESS et Quadrature Ingénierie.
Il permet au groupe de renforcer sa visibilité à l'international et lui servira de tremplin pour poursuivre son développement, notamment dans les pays du Golfe.
FIDIC DECERNE LE \"AWARD OF MERIT\" A LA FONDATION LOUIS VUITTON
CANAL SEINE NORD EUROPE : UN CONTRAT HISTORIQUE
Juin 2015
setec et Royal Haskoning DHV ont été retenus en groupement pour assurer pendant 12 ans une mission d'AMO générale auprès de VNF (Voies Navigables de France) dans le cadre du Canal Seine - Nord Europe.

setec organisation est mandataire du groupement qui mobilisera également hydratec, setec energy solutions, setec tpi, setec international, setec its et terrasol. Projet exceptionnel : 107 kilomètres de long, 54 mètres de large, 4,5 mètres de profondeur, 6 écluses et 2 ponts canaux. Après la relance du projet en 2014, setec international a effectué une première mission d'assistance environnementale.

Pour ce nouveau contrat, et dès la mi-juin, les équipes de setec et de Royal Haskoning DHV se mobiliseront aux côtés de celles de VNF pour préfigurer la phase d'études détaillées avant une montée en puissance prévue mi-2016, une fois les maîtrises d'œuvre désignées.

Le site internet du Canal Seine Nord Europe : http://www.vnf.fr/sne/
CANAL SEINE NORD EUROPE : UN CONTRAT HISTORIQUE
GRAND PARIS : SETEC CONTINUE DE MARQUER DES POINTS
Juin 2015
Prolongement au sud de la ligne 14, entre l'actuel terminus Olympiades et Orly : setec en groupement avec Systra, vient de se voir attribuer la maîtrise d'oeuvre complète de ce nouveau tronçon qui constituera à terme l'épine dorsale du réseau de transport public du Grand Paris. Un tracé sous maîtrise d'ouvrage RATP qui compte 5 gares plus celle d'Orly qui sera réalisée sous maîtrise d'ouvrage ADP. La ligne croisera la future ligne 15 sur laquelle travaille également setec. La mise en service de l'intégralité du prolongement sud est prévue en 2024. setec a rejoint le club très fermé des ingénieries de référence en matière de transport guidé.
Découvrez la carte interactive du projet sur www.societedugrandparis.com. Copyright SGP.
GRAND PARIS : SETEC CONTINUE DE MARQUER DES POINTS
ORLY VOIT GRAND, SETEC FAIT VITE
Juin 2015
45 collaborateurs setec et Vinci travaillent au format BIM sur la phase Projet des 75 000 m2 du futur bâtiment de jonction de l'aéroport d'Orly. Ce bâtiment-pivot concentrera des fonctionnalités d'enregistrement, de contrôle de sûreté, de douane et de traitement bagages, et ce pour des passagers Schengen ou internationaux. En moins de deux mois, setec aura, pour Vinci, dirigé l'étude des Pro des lots techniques et CCTP gros oeuvre et démolitions, les VRD et rédigé les CCTP de second œuvre, en collaboration avec l'architecte et les autres intervenants. La signature du marché travaux est prévue au 15 juillet pour une mise en service en mars 2019.
ORLY VOIT GRAND, SETEC FAIT VITE
SETEC ACCOMPAGNE BLOCKBASE, ET LA TRANSITION NUMERIQUE DU BTP
Juin 2015
setec innovation, le fond de soutien et de développement de l'innovation donne de nouveaux moyens à la start-up française Blockbase et son application mobile collaborative BulldozAIR, de consolider sa croissance, accélérer le développement de nouveaux outils, et recruter de nouveaux talents pour conquérir l'international.

Fondée fin 2012 par Ali EL HARIRI (CEO) et Maxence LERIGNER (CTO), BulldozAIR permet de piloter ses projets sur le web, tablettes et smartphone, en facilitant la collaboration des équipes au bureau comme sur le terrain. L'application permet à tous les corps de métiers de consulter et d'échanger intuitivement des informations techniques relatives au projet (photos, documents plans...). Initialement utilisée dans le BTP pour les gains et le confort apportés dans le suivi de chantier en temps réel, BulldozAIR s'ouvre à d'autres secteurs impliquant des opérationnels en mobilité.

Avec cet investissement pour un développement libre et indépendant de l'application, setec se positionne comme un acteur clé pour la transition numérique de ses secteurs d'activité. La rencontre entre Blockbase et setec est née des seteclabs, démarche innovation du groupe pour détecter et développer les innovations qui feront les standards de demain.

Pour en savoir plus sur BulldozAIR : www.BulldozAIR.fr
Découvrir les seteclabs : www.innovation.setec.fr
SETEC ACCOMPAGNE BLOCKBASE, ET LA TRANSITION NUMERIQUE DU BTP
COUP DOUBLE POUR SETEC DANS L'AEROPORTUAIRE
Mai 2015

En Amérique du Sud...
Le gouvernement chilien a attribué pour 20 ans la concession de l'aéroport Arturo Merino Benitez de Santiago de Chile au consortium « Nuevo Pudahuel », formé par Vinci Airports, Aéroports de Paris Management, et Astaldi Concessions. Après consultation internationale, Vinci Construction Grands Projets et Astaldi, titulaires du contrat de Conception-Réalisation, viennent de confier les études de structure au groupement setec - Arcadis Chile, mené par setec.
Cette mission représente un premier pas prometteur dans un pays qui offre des perspectives de développement intéressantes dans le domaine des transports urbains, du ferroviaire et du génie civil en général et vient conforter les ambitions de setec en Amérique du Sud qui compte depuis quelques années déjà une implantation importante au Brésil.

...Et en France
Au même moment setec mène les études du module de jonction entre les terminaux Ouest et Est de l'aéroport d'Orly. D'une surface totale de 75 000 m², ce bâtiment-pivot concentrera des fonctionnalités d'enregistrement, de contrôles de sûreté, de douane et de traitement bagages, et ce pour des passagers Schengen ou internationaux. En moins de deux mois setec aura, pour Vinci, dirigé l'étude des Pro des lots techniques et CCTP gros oeuvre et démolitions, les VRD et rédigé les CCTP de second oeuvre en collaboration avec l'architecte -CALQ- et les autres intervenants. La mise en service du bâtiment est prévue en mars 2019 et l'enjeu est de taille pour Aéroports de Paris, maître d'oeuvre du projet qui compte ainsi hisser Orly au niveau des meilleurs standards européens.

Photo: Perspective du futur aéroport Arturo Merino Benitez de Santiago de Chile. Droits réservés Ministero de Obras Publicas (MOP) - Chile.
COUP DOUBLE POUR SETEC DANS L\
MARSEILLE BIENTÔT CHAUFFÉE A L'EAU DE MER ?
Mai 2015
Thassalia, une centrale de géothermie marine, alimentera le réseau de chauffage et climatisation du futur quartier Euromediterranée à Marseille. Eau chaude et froide seront produites à partir des calories de l'eau de mer prélevées dans le port.

Depuis août 2014, hydratec en est le maître d'oeuvre (sous-traitant d'Ingevalor) et intervient avec setec bâtiment et terrasol sous la maîtrise d'ouvrage de Cofely Services et Climespace. En mars débuteront les consultations aux entreprises. Les travaux devraient s'achever 1 an plus tard. setec est ainsi chargé du génie civil du bâtiment de la centrale et de la boucle d'eau de mer (prise, pompage, traitement et rejet).
MARSEILLE BIENTÔT CHAUFFÉE A L\
SETEC ET EGIS, ENSEMBLE POUR LA LIGNE 13 DU METRO DE SÃO PAULO
Avril 2015
Setec et Egis, via un groupement de leurs filiales brésiliennes Setec Hidrobrasileira (mandataire) et Egis Engenharia e Consultoria, viennent de remporter un contrat de 6,4 millions d'Euros
(21 Ms Rs) auprès de la CPTM (compagnie des transports ferrés de la métropole de São Paulo), pour une mission d'assistance technique à maîtrise d'ouvrage sur l'ensemble des travaux de la ligne 13 du métro de São Paulo.

Mise en service en 2018, cette ligne nouvelle de 10,3 kilomètres, dont 8 km en viaduc et 3 stations, permettra à près de 120.000 passagers par jour de relier le centre de Saõ Paulo à
l´aéroport international de Guarulhos. Afin d'accompagner la réalisation de cette solution de transport efficace au service de la population, l´Agence Française de Développement finance les
travaux à hauteur de 50%.

Au coeur de sa mission d'assistance technique à maîtrise d'ouvrage, le groupement Setec Hidrobrasileira / Egis Engenharia e Consultoria assurera, au nom et pour le compte de la CPTM, la conduite d´opérations de l´ensemble des travaux nécessaires à la mise en service de cette ligne.

A travers ce nouveau contrat, les groupes Setec et Egis confirment leur présence active au Brésil et leur volonté de se hisser parmi les ingénieries de référence dans un des pays porteur d'activité à l'échelle mondiale.
SETEC ET EGIS, ENSEMBLE POUR LA LIGNE 13 DU METRO DE SÃO PAULO
OUVRAGES PRECONTRAINTS SOUS HAUTE SURVEILLANCE
Avril 2015
En 4 ans, plus d'une trentaine d'ouvrages précontraints ont déjà fait l'objet d'investigations spécifiques par le lerm (groupe setec). En 2010, la filiale a développé ses propres moyens pour comparer les tensions résiduelles réelles par la technique de « l'essai à l'arbalète ». Le lerm intervient avec diadès qui analyse en amont le dossier d'ouvrage et définit les programmes d'investigations. Des résultats qui permettent de proposer des solutions adaptées à tous types d'ouvrages en béton précontraint dans le monde.
OUVRAGES PRECONTRAINTS SOUS HAUTE SURVEILLANCE
BIM INTELLIGENT POUR LES GALERIES LAFAYETTE - CHAMPS ELYSEES 2018
Avril 2015
Harrods, représentant du futur bailleur des Galeries Lafayette en liaison avec Cogedim, a confié à setec, dans le cadre de la réhabilitation de la coque du bâtiment, les missions de structure et de modélisation sous BIM de l'existant. Les Galeries Lafayette lui ont par ailleurs demandé des études de faisabilité et d'avant-projet sommaire de leur magasin à venir sur les Champs Elysées. Avec près de 8 000 m², ce sera une des plus grandes surfaces commerciales des Champs Elysées.
BIM INTELLIGENT POUR LES GALERIES LAFAYETTE - CHAMPS ELYSEES 2018
APRES L'AERONAUTIQUE, SETEC S'ENVOLE DANS LE CONTRÔLE AERIEN
Mars 2015
À Toulouse, la DSNA est le fournisseur des services de contrôle aérien des compagnies. Sa direction technique gère l'évolution des systèmes de contrôle et de son réseau de communication et de surveillance. Depuis 2013, planitec (groupe setec) y a son premier marché pour 4 ans renouvelable 1 fois. Etre spécialiste de la gestion de projet et avoir fortement optimisé les charges ont permis à planitec d'être retenu. Aujourd'hui, la DNSA est satisfaite du travail fourni.
APRES L\\\
SETEC DANS LE PROLONGEMENT DE LA LGV EST
Mars 2015
Les travaux de la sous-station de Sarraltroff en Moselle sont terminés depuis fin 2014. setec ferroviaire, en co-traitance avec setec international et setec tpi comme sous-traitant, était intégré au groupement d'entreprises chargé de la conception et de la réalisation des installations d'alimentation électrique du prolongement de la LGV Est. La mise sous tension aura lieu en juin 2015 pour une mise en service commerciale en avril 2016.
SETEC DANS LE PROLONGEMENT DE LA LGV EST
INSPECTION PAR DRONE ET MODELISATION 3D DU BARRAGE DE LA GITTAZ
Février 2015
Après avoir développé son prototype de drone pour le contrôle des structures, diadès (groupe setec) a développé des procédés de post traitement d'images. Un outil qui permet de détecter les pathologies à partir des photos relevées sur le modèle 3D. La méthode a été appliquée sur le barrage EDF de la Gittaz (Savoie) pour un contrôle complet des structures, sur les parements amont et aval, afin de repérer d'éventuels défauts jusqu'à 1/10e de mm. Le niveau de précision atteint est une première pour un tel diagnostic et a déjà suscité l'intérêt de tiers.
INSPECTION PAR DRONE ET MODELISATION 3D DU BARRAGE DE LA GITTAZ
LA PREMIERE CENTRALE DE TYPE TRIGENERATION EN FRANCE
Janvier 2015
Les 420 000 m² de l'éco-quartier Port Marianne de Montpellier seront achevés d'ici 10 à 15 ans et seront entièrement alimentés par une centrale de trigénération produisant simultanément du chaud, du froid et de l'électricité. setec environnement, maître d'oeuvre pour la SERM, l'a mise en service en novembre dernier. Cette installation est la première expérience de trigénération en France, faisant appel également pour la première fois à l'utilisation des turbines basse température ORC en couplage avec un réseau de chaleur urbain. Ce projet, labellisé EcoCités, a reçu le soutien financier de l'Union Européenne.
LA PREMIERE CENTRALE DE TYPE TRIGENERATION EN FRANCE
SETEC ORGANISE LA MODERNISATION DE LA LIGNE CALAIS-DUNKERQUE
Janvier 2015
Après 18 mois de travaux, la ligne Calais-Dunkerque a été rouverte à la circulation le 6 octobre. Il s'agit de l'une des plus grandes opérations de développement et de régénération que Setec Organisation ait eu à mener en tant que mandataire de maîtrise d'ouvrage pour RFF/SNCF Réseau. Objectifs : rendre le fer plus compétitif que la route sur ce territoire en améliorant l'offre de service et développer une offre fret sur un axe reliant le port de Dunkerque à l'Angleterre par le tunnel sous la Manche. La vitesse de circulation est passée de 100 à 130 km/h, l'infrastructure a été modernisée sur 36 km, et l'ensemble de la ligne électrifiée.
SETEC ORGANISE LA MODERNISATION DE LA LIGNE CALAIS-DUNKERQUE
LE TROPHEE DES FEMMES DU BTP DE L'ANNEE POUR DEUX SETECIENNES
Décembre 2014
Félicitations aux lauréates de setec !

- Bénédicte Danis, setec bâtiment, remporte le Grand Prix National "Femme du BTP de l'année".
- Laurence Dadillon, setec bâtiment également, remporte le prix national "Femme Ingénieur de l'année".

Madame Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de l'Egalité des Territoires et de la Ruralité, a remis les trophées aux lauréates ce mardi 16 décembre à Paris. Organisé par le magazine « Le Moniteur », le premier Trophée des Femmes du BTP de l'année est destiné à mettre en lumière, valoriser et récompenser des parcours de femmes exceptionnelles dans un milieu si masculin.

Bénédicte Danis, secrétaire générale de setec bâtiment, relève de nombreux défis techniques avec brio depuis ses débuts en tant qu'ingénieur structure. En 2006, elle se voit confier la conception structurelle de la Fondation Louis Vuitton de Frank Gehry, inaugurée à Paris en octobre dernier. Les voiles de verre de cette prouesse d'architecture et d'ingénierie unique au monde, doivent en partie leur grâce et leur équilibre à Bénédicte qui a consacré au projet beaucoup de son temps ces huit dernières années. Elle est également en charge des sujets d'égalité hommes-femmes chez setec bâtiment, en synergie avec les Ressources Humaines du groupe setec, pilote en la matière.

Laurence Dadillon, Directrice technique de setec bâtiment, brille tout au long de son parcours sur des grands projets emblématiques, comme le Technocentre Renault à Guyancourt, la tour D2 à La Défense, le Palais de justice de Paris... Elle enseigne également à l'Ecole normale supérieure de Cachan, puis à l'Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie (ESTP).

Pour en savoir plus, découvrez l'article et la vidéo de la remise des prix et des réactions des lauréates sur www.lemoniteur.fr

De gauche à Droite : Bénédicte Danis, Jérôme Mayet (President de setec bâtiment), Laurence Dadillon. Photo Louis Marie-Dauzat.
LE TROPHEE DES FEMMES DU BTP DE L\
SETEC SUR LE SALON POLLUTEC DU 2 AU 5 DECEMBRE A LYON EUREXPO
Novembre 2014
Lors de l'événement Pollutec, du 2 au 5 décembre prochain à Lyon Eurexpo, les ingénieurs de setec environnement et du lerm (groupe setec) auront le plaisir de vous accueillir sur le stand "setec" n° 209, Hall 5, Allée B.

Traitement et valorisation des déchets, dépollution de sites et sols, diagnostic des ouvrages industriels, biodiversité, énergies renouvelables, caractérisation des matériaux en laboratoire... autant d'expertises pluridisciplinaires maîtrisées par nos équipes d'ingénieurs à travers de nombreux projets internationaux.

Pour nous retrouver facilement sur l'événement, téléchargez l'application mobile "Polllutec" sur votre téléphone ou consultez les informations pratiques sur le site : www.pollutec.com

Au plaisir de vous retrouver sur le stand setec.

Pollutec Lyon Eurexpo
du 2 au 5 décembre de 9h30 à 18h30
Stand setec n° 209, Hall 5, Allée B.

SETEC SUR LE SALON POLLUTEC DU 2 AU 5 DECEMBRE A LYON EUREXPO
OUVERTURE DE LA FONDATION LOUIS VUITTON A PARIS
Octobre 2014
Le 27 octobre 2014, la Fondation Louis Vuitton pour la création, dont setec a dirigé le chantier de maîtrise d'oeuvre pendant 5 ans, s'ouvrait au public. Quelque 500 journalistes venus du monde entier assistaient une semaine plus tôt à son inauguration. L'occasion pour setec de revenir sur cette réalisation d'exception qui, par bien des aspects, illustre son entrée dans une nouvelle ère d'ingénierie. La complexité géométrique du projet, les innovations techniques qu'il a suscitées, l'utilisation de la 3D via Digital Project ont appelé de nouvelles pratiques de l'ingénieur, tant pour les études que pour la phase de construction.

Pour cette prouesse d'ingénierie, setec et ses partenaires RFR+T/E/S/S sont les lauréats du Grand Prix National de l'Ingénierie 2012 décerné par le Minisitère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, et le Ministère du Redressement Productif. A l'université d'Harvard, le bâtiment extraordinaire de la Fondation est également inscrit au cycle d'études en architecture.


Architecte / Architect: Frank Gehry and Gehry Partners (concept), Studios Architecture (operation).
Mandataire du Groupement de Maîtrise d'oeuvre / Leader of the Design Consortium : setec.
Ingénieries / Engineering firms : setec, RFR+T/E/S/S.
Entreprise Générale / General Contractor : Vinci Construction France.
Verrières / Glass Sails : Eiffage Construction Métallique.
OUVERTURE DE LA FONDATION LOUIS VUITTON A PARIS
SETEC PRESENT AU 13e MEET.ING - 23 OCTOBRE CNIT LA DEFENSE
Octobre 2014
setec est heureux de vous accueillir sur son nouveau stand, à l'occasion du 13èmes MEET.ING, au CNIT Paris La Défense Jeudi 23 octobre (Hall Marie Curie niveau C).


Retrouvez nos ingénieurs de talent oeuvrant au coeur des projets extraordinaires de Transport, de Ville Durable, de Bâtiment, d'Energie, d'Industrie, d'Eau et d'Environnement dans le monde.


Pour consulter nos offres d'emplois, rendez-vous sur www.setec.fr rubrique "setec recrute".
SETEC PRESENT AU 13e MEET.ING - 23 OCTOBRE CNIT LA DEFENSE
SETEC PRESENT SUR LE COLLOQUE AFTES 13-15 OCT à LYON
Octobre 2014
setec sera présent sur le congrès international de l'AFTES « Ouvrages Souterrains », du 13 au 15 octobre prochain au palais des expositions à Lyon. Les équipes de setec spécialisées dans les ouvrages souterrains auront le plaisir de vous accueillir sur le stand 246.

Les ingénieurs de setec proposeront des conférences techniques sur les thèmes suivants :
- « Conception et calculs » lundi 13/10 à 16h00 dans l'AGORA
- « Métrologie et moyens » le mardi 14/10 à 10h30 dans l'AGORA


Pluridisciplinaire, setec intègre toutes les compétences pour concevoir et réaliser les projets d'ouvrages souterrains les plus complexes : conception et exécution, systèmes d'exploitation et maintenance, diagnostic et réparations, recherche & développement... Avec des tunnels urbains, autoroutiers, ferroviaires à grande vitesse, de grande profondeur, les nombreuses références de setec intègrent les dimensions techniques, économiques, environnementales et d'usage.


Retrouvez le programme des conférences, le plan d'accès et les informations pratiques sur le site du congres : www.congres.aftes.asso.fr
SETEC PRESENT SUR LE COLLOQUE AFTES 13-15 OCT à LYON
SETEC EXPOSE AU WORLD NUCLEAR EXHIBITION 14-16 OCT - LE BOURGET
Octobre 2014
Lors de l'événement international « World Nuclear Exhibition » à Paris Le Bourget, ayant lieu du 14 au 16 octobre prochain, les équipes de setec spécialisées dans le nucléaire auront le plaisir de vous accueillir sur le stand M10.

Pour répondre à la demande énergétique croissante dans le monde, setec accompagne les acteurs du nucléaire dans le développement de leurs projets. Pluridisciplinaire, capitalisant une grande expérience, setec se positionne sur des projets d'ingénierie complexe à chaque phase de leur cycle de vie : requalification, constructions neuves, études de nouveaux modèles, projets de démantèlement et stockage des déchets.


Retrouvez le plan d'accès et les informations pratiques sur le site de l'événement :
www.world-nuclear-exhibition.com
SETEC EXPOSE AU WORLD NUCLEAR EXHIBITION 14-16 OCT - LE BOURGET
UNE CITE MUSICALE D'ENVERGURE INTERNATIONALE
Août 2014
La Cité musicale de l'île Seguin va voir le jour en 2016. Conçue par l'architecte Shigeru Ban, prix Pritzker 2014, elle est réalisée dans le cadre d'un PPP avec Bouygues, pour le compte du Conseil général des Hauts-de-Seine. Sur 35 000 m² elle comprendra, entre autres, un auditorium de 900 places avec une étonnante façade de résille en bois autoportante autour de laquelle tournera une voile de panneaux photovoltaïques suivant la course du soleil, et une grande salle de concert d'une capacité de 4 000 à 5 000 personnes, recouverte d'un jardin japonais. Maître d'œuvre depuis mars 2012, setec tpi a achevé la phase projet au printemps, et les travaux ont démarré début juin 2014
UNE CITE MUSICALE D\\\
LE SIEGE SOCIAL DE SETEC DE NOUVEAU CERTIFIE HQE
Juillet 2014
Le site Central Seine a été certifié HQE par Certivéa, pour ses actions en communication, management et achats. Depuis 3 ans, les services généraux de Central Seine et setec bâtiment, dans leur volonté de tracer tous les déchets, ont mis en place des systèmes de tri sélectif pour recyclage ou revente à des ateliers protégés : papier, cartouches, bouteilles, capsules de café, outils Informatiques. Une démarche éco-citoyenne dans la lignée des valeurs de setec, motrice dans cet immeuble partagé avec d'autres entreprises. setec propose aussi, via son service Achats, des produits recyclés (papier, fournitures, produits de nettoyage) et favorise les fournisseurs soucieux de l'environnement (mobilier, systèmes d'énergie recyclables).
LE SIEGE SOCIAL DE SETEC DE NOUVEAU CERTIFIE HQE
NAISSANCE DE SETEC INDUSTRY SOLUTIONS
Juillet 2014
Le 1er juillet, setec industries services et saisi se rapprochent pour donner naissance à setec industry solutions.
Objectifs :
- proposer une offre élargie dans le secteur industriel, notamment nucléaire, de l'assistance technique aux études globales.
- Rassembler les équipes des deux structures va permettre de développer la clientèle et d'accéder à des projets de plus grande envergure
Proche de ses clients et partenaires, setec industry solutions est présent à Paris, Cadarache (13) et Lyon.
NAISSANCE DE SETEC INDUSTRY SOLUTIONS
SETEC S'EXPORTE AU CANADA
Juin 2014
Avec la filiale sétec Canada Incé, setec s'installe durablement au Canada. Les missions sont nombreuses et portent sur les projets du tramway de la ville de Québec, et du métro automatique aéroport <-> centre-ville de Montréal.
Après les études préliminaires (modélisation multimodale) du tramway de la ville de Québec menées par setec its et setec international, puis les études préliminaires (système, matériel roulant) et d'exploitation du métro automatique aéroport - centre-ville de Montréal, setec its participe aux études d'avant-projet système, matériel roulant, exploitation et sécurité ferroviaire du métro automatique de la ville de Montréal. Ce projet répond à la demande croissante de transports. Il est en interface avec la construction d'un nouveau pont sur le Saint-Laurent, constitué de deux tabliers pour les liaisons routières et d'un tablier central dédié au métro.

SETEC S\
PREMIERE APPLICATION DE RECHERCHE EN GEOTHERMIE
Juin 2014
Terrasol (groupe setec) sensibilise ses clients à l'optimisation de leur consommation énergétique, s'appuyant sur ses propres recherches de caractérisation des sols et de modélisation de leur comportement. Si la technique est connue - prendre ou injecter des calories à basse température au moyen de thermofrigopompes et faire circuler un fluide caloriporteur en insérant des tuyaux dans les parois moulées ou fondations profondes des bâtiments pour apporter la chaleur manquante en hiver et de la fraîcheur en été - l'enjeu est de bien mesurer les écarts de température dans ces structures et d'identifier les cycles de température à appliquer. Première proposition d'application de terrasol avec setec tpi et setec bâtiment : tempérer et climatiser les nouvelles gares d'Eole et de la future ligne 15 du Grand Paris, refroidir leurs équipements techniques et assainir l'air ambiant, qui sera séparé de celui des tunnels. À suivre...

PREMIERE APPLICATION DE RECHERCHE EN GEOTHERMIE
DE GRANDS PROJETS POUR LYON PART-DIEU
Juin 2014
setec environnement, en partenariat avec setec als, setec organisation et setec international, réalise une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage sur les études d'impact environnemental de trois grands projets du plan 2021 pour le développement du quartier de la Part-Dieu, à Lyon. L'objectif de cette mission de 4 ans est de restructurer ce quartier, la gare en particulier, afin de maintenir la ville de Lyon dans les plus importantes places économiques européennes. Pour répondre aux besoins croissants de déplacement, une nouvelle voie ferroviaire (L) sera créée et la gare Part-Dieu reconfigurée en un pôle d'échange multimodal : extension et nouveaux accès, réaménagement des espaces publics, amélioration de l'accessibilité bus, tramway et métro...
En outre, le projet prévoit la réalisation de TwoLyon (immeuble de grande hauteur avec hôtels, bureaux et commerces), en complément des tours Oxygène et Incity existantes. La mission consiste à coordonner et assister les maîtres d'ouvrage dans l'élaboration des études d'impact, des dossiers d'enquête publique et la conduite des procédures d'enquêtes. Une opération complexe de grande ampleur en milieu urbain dense, avec plusieurs MOA (le Grand Lyon pour le portage général, RFF, Gares et Connexions et Vinci Immobilier), pour laquelle setec a fait le choix de constituer une équipe d'experts pluridisciplinaires issus de plusieurs sociétés du groupe.
DE GRANDS PROJETS POUR LYON PART-DIEU
SETEC HIDROBRASILEIRA SUR LE METRO DE SAÕ PAULO
Mai 2014
setec hidrobrasileira, filiale brésilienne du groupe d'ingénierie setec, vient de remporter en association avec l'ingénieriste brésilien Concremat, dans le consortium « Move São Paulo », une mission d'ingénieur indépendant de 78 mois, relative au contrat de concession de la future ligne 6 du métro de São Paulo. « Concremat - setec » garantira au pouvoir concédant la conformité sur le financement, les études, la réalisation, l'entretien et l'exploitation de la nouvelle ligne. Longue de 15,9 kilomètres, intégrant 15 stations, la mise en service est prévue pour 2020. Avec ce nouveau contrat d'ingénierie, le groupe setec poursuit sa croissance à l'international en se positionnant sur les projets de construction les plus complexes dans le monde. Présent dans les métros de Sao Paulo et Fortaleza au Brésil, le métro automatique de Riyad au Royaume d'Arabie Saoudite, ou encore dans le métro aérien de Macao, le groupe oeuvre activement en France aussi pour le Grand Paris Express et 3 des 4 LGV en construction. Pour en savoir plus, cliquez ici
SETEC HIDROBRASILEIRA SUR LE METRO DE SAÕ PAULO
UNE NOUVELLE IDENTITE VISUELLE POUR SETEC
Mars 2014
Première société d'ingénierie française indépendante, partenaire des plus grands projets d'infrastructure et d'architecture depuis plusieurs décennies setec développe de manière active sa présence à l'international. Le groupe grandit, ses expertises s'enrichissent, ses frontières s'élargissent et setec compte aujourd'hui plus de 30 sociétés. Si l'indépendance, la pluridisciplinarité et l'autonomie constituent l'ADN du groupe, setec a fait le choix, sur un marché toujours plus concurrentiel et international, de rendre plus lisible et donc plus visible les synergies existantes entre ses sociétés en les rassemblant toutes sous une seule bannière. Sans rupture avec son logo historique dont elle reprend les deux éléments structurants, le S de setec et la couleur verte, la nouvelle identité promeut le nom et l'image d'un groupe unifié, ambitieux et innovant.
UNE NOUVELLE IDENTITE VISUELLE POUR SETEC
SETEC SIEGE DESORMAIS DANS L'IMMEUBLE « LE CRYSTALLIN » A LYON
Mars 2014
Depuis décembre 2013, setec a emménagé dans l'immeuble « Le Crystallin » au coeur du quartier de la Part-Dieu à Lyon. L'inauguration officielle s'est déroulée le 4 mars dernier en présence des élus, de Gérard Massin, Président du groupe setec devant des centaines d'invités. Bâtiment de l'architecte Michel Marin en 1964, cet immeuble est le fruit d'une rénovation spectaculaire afin de relier l'histoire architecturale lyonnaise et l'avenir économique de la métropole rhodanienne. Il s'inscrit dans le projet lyonnais de création d'un pôle économique au rayonnement européen. Aujourd'hui, plus de 200 setecien(ne)s sont actuellement à l'oeuvre pour vos projets, dans leurs nouveaux locaux.
SETEC SIEGE DESORMAIS DANS L\
ASSISTANCE TECHNIQUE AU RENOUVELLEMENT DES BUS GRENOBLOIS
Novembre 2013
C'est une première pour setec its qui s'est vu confier par l'opérateur SMTC une mission d'assistance technique pour l'acquisition de plus de 90 véhicules hybrides et diesel aux normes Euro VI. La restructuration du réseau des bus Grenoblois est engagée afin de satisfaire au mieux les attentes des nombreux voyageurs.
ASSISTANCE TECHNIQUE AU RENOUVELLEMENT DES BUS GRENOBLOIS
L'EXPERTISE DU LERM AU CATALOGUE D'ELITE FORMATION
Novembre 2013
Le catalogue d'elite formation, filiale de planitec, s'enrichit d'un volet technique avec un programme sur la connaissance des matériaux dispensé par les experts du lerm contenant 6 formations et 1 parcours. L'objectif est de transmettre un savoir-faire et des méthodes uniques en Europe, développés à travers plus de 18 000 études réalisées sur autant de matériaux depuis 25 ans.
L\
RELÈVEMENT DE VITESSE SUR LIGNE CLASSIQUE
Novembre 2013
Objectif atteint pour la régénération de 35 km de ligne en double voie entre Paray-le-Monial et Montceau-les-Mines. setec ferroviaire a mené à bien cette mission auprès de diadès pour la réfection des ouvrages ; et de setec international pour les aspects environnementaux. La vitesse nominale de la ligne est désormais rétablie à 100km/h et relevée à 120 km/h sur certains tronçons.
RELÈVEMENT DE VITESSE SUR LIGNE CLASSIQUE
AU COEUR DE LA PLANETE GEOTECHNIQUE
Novembre 2013
terrasol, avec l'appui du groupe setec, a été l'un des quatre sponsors partenaires du 18ème Congrès International de Mécanique des Sols et de Géotechnique, véritable rendez-vous pour les géotechniciens du monde entier, qui s'est tenu à Paris en septembre 2013. terrasol s'est également impliquée depuis 2007 dans le dossier de candidature, puis dans le Comité d'organisation du Congrès, et a par ailleurs présenté plusieurs communications scientifiques. terrasol a aussi été active au sein de la Commission scientifique de l'exposition « Les dessous des grands travaux » organisée à l'occasion du congrès, et ouverte depuis juin dernier pour 5 ans au Musée du CNAM à Paris.
AU COEUR DE LA PLANETE GEOTECHNIQUE
PLANIFICATION COMPLEXE POUR NOUVEAU STADE PARISIEN
Novembre 2013
planitec btp a su mener à bien sa mission d'OPC pour le nouveau stade Jean Bouin et ce malgré un planning très serré. La commission de sécurité a donné son accord le 26 août dernier malgré 125 fiches de travaux modificatifs notifiés aux entreprises en juin. Le 30 août, 19 000 spectateurs ont pu assister au premier match de rugby du Stade Français à Jean Bouin.
PLANIFICATION COMPLEXE POUR NOUVEAU STADE PARISIEN
PONT RAYMOND BARRE À LYON : 2 500 TONNES AU MILLIMÈTRE PRÈS
Novembre 2013
Opération spectaculaire pour le pont Raymond Barre à Lyon ! Son tablier a été chargé sur une barge au moyen de super transporteurs kamags le 2 septembre dernier à 1 km de sa destination finale, avant de remonter le Rhône. Le tablier a ensuite été positionné sans encombre au-dessus des piles. Sous une forte pression médiatique, le défi a brillamment été relevé devant les 20 000 spectateurs admiratifs. L'ensemble de l'opération était achevée le 4 septembre au matin. La maîtrise d'œuvre de cet ouvrage est assurée par setec.
PONT RAYMOND BARRE À LYON : 2 500 TONNES AU MILLIMÈTRE PRÈS
SÉCURITÉ INCENDIE AU CENTRE GEORGES POMPIDOU
Novembre 2013
setec batiment assure l'ensemble de la maîtrise d'œuvre du projet de remplacement des installations de sprinkler du Centre Georges Pompidou et ce en milieu occupé. planitec btp et sodecset interviennent également sur ce projet. Les travaux débuteront en avril 2014 pour une livraison en décembre 2015.
SÉCURITÉ INCENDIE AU CENTRE GEORGES POMPIDOU
LE VIADUC DE ROQUEMAURE CONTROLE PAR UN DRONE
Novembre 2013
Après les tests concluants d'EDF Energies nouvelles sur les éoliennes et les champs photovoltaïques, diades a réalisé les premiers tests organisés par la Direction de l'Innovation de la SNCF pour le contrôle des ouvrages par drone.
Ce fut l'occasion d'une belle couverture médiatique sur le viaduc en béton précontraint de Roquemaure, orchestrée par la SNCF et diffusée début novembre dans les medias. Les tests se poursuivront avec le viaduc métallique, la maçonnerie des Fades et la tranchée rocheuse située entre le tunnel de La Jarasse et le tunnel des Rochettes.
LE VIADUC DE ROQUEMAURE CONTROLE PAR UN DRONE